La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

ARRETER L’ECOCIDE !

1 commentaire

ecologie-richesse-inegale-copieArnaud Gauffier, responsable du programme agriculture du WWF France commente un rapport du WWF : « A elle seule, l’agriculture occupe environ un tiers de la surface terrestre totale, est la cause de 80 % de la déforestation mondiale et pèse pour près de 70 % de la consommation d’eau. 30 % de l’empreinte carbone en France est liée à l’alimentation.» Malgré tout, on voit des gens chercher à bouffer dans les poubelles. Un beau ratage. « Si tout le monde réduisait d’une demi-portion par jour sa consommation de protéines animales, tout en augmentant sa consommation de légumineuses et de céréales, nous pourrions baisser de 25 % les émissions de gaz à effet de serre liées à l’alimentation, assure Arnaud Gauffier. C’est à la portée de tous. » Le lobby de la barbaque n’est pas d’accord. J’ai en mémoire « Le tango des bouchers de la Villette » de Boris Vian.

A ce rythme, en 2050, avec une population mondiale qui pourrait frôler les 10 milliards d’humains, il parait que nous aurons besoin de deux planètes. Mais on peut compter sur le génie humain pour organiser quelques guerres, quelques disettes ou épidémies bien ravageuses pour ramener la population mondiale à des chiffres plus raisonnables.

affiches-publicitaires-creatives-de-wwf-qui-vous-donneront-envie-de-vous-battre-pour-la-survie-de-la-planete24

Le rapport appelle à « préserver le capital naturel, à réorienter les flux financiers ( Wall Street se marre !) pour notamment valoriser la nature, à instaurer une gouvernance équitable des ressources ( les multinationales rigolent) et à produire mieux et à consommer plus raisonnablement ».

1507-1

Les derniers éléphants sont au P.S

Ah, la raison ! Que c’est beau la raison ! On l’invoque souvent, mais au final c’est la folie qui règne, plus simple à suivre même si les résultats en sont parfois funestes Et les gouvernements de continuer leur incantation à la croissance, ce qui se traduit par plus de trucs produits, transportés, vendus, cassés, jetés, remplacés, plus de cochonneries dans l’atmosphère, plus de bouffe industrielle, plus de cancers… La croissance humaine étouffe la planète. Les populations de vertébrés ont ainsi chuté de 58 % entre 1970 et 2012. Bientôt un monde sans éléphants sauvages – mais c’est pas grave il y a plein de vidéos sur internet. Un tel carnage pour que par endroits les gens crèvent de faim pour des raisons climatiques ou politiques pendant qu’ailleurs on bouffe des fraises en plein hiver en regardant nager des baleines sur écran plat géant. Est il meilleure preuve que la folie est aux commandes et la raison bâillonnée ?

Dans les pays riches, les citadins idolâtrent une nature qu’ils méconnaissent. Depuis quelques décennies, on élève des humains hors sol, sans racines, sans saveur, sans culture. On obtient ainsi des consommateurs bien fades et sans esprit critique, éduqués par la téléréalité, conditionnés pour acheter ce que les industriels leur mettent sous le nez. Les vertébrés disparaissent, remplacés par une prolifération de crétins, escortés par les rats et les cafards. Hélas le joueur de flûte légendaire a disparu, laissant la place aux rois et aux reines du pipeau qui promettent tout et n’importe quoi pour parvenir au pouvoir.

14753328_1097501037012370_9110722984491131972_o

Le bal des faux culs….

Triste constat : un gros vivier de crétins plus ou moins lobotomisés par les médias sert les intérêts d’une poignée de salopards cyniques qui font sembler de s’ intéresser au sort d’un « peuple » qu’il méconnaissent, quand ils ne le méprisent pas. Cette misérable bande de coquins se trahit parfois au détour d’une phrase, montrant son ignorance totale et crasse du monde « normal », celui où l’on achète sa bouffe, où l’on paie ses transports et ses factures. Cette bande de ruffians prétend par dessus le marché nous diriger parce qu’ils ont fait de grandes écoles. Bizarrement, certains de ces fins esprits, malgré leurs parcours haut de gamme, ânonnent un anglais même pas scolaire qui ferait honte à un gamin de troisième. Tout ceci nous amène à ce pitoyable résultat : moins d’animaux sauvages mais une prolifération d’homo connardus vulgaris un peu partout sur la planète. Des milliards de clients pour les marchands de vent et de merde, pour les fournisseurs d’accès à des univers virtuels où l’on pourra, depuis son monde bétonné, découvrir des paradis naturels artificiels.

ob_72e4a9_12742294-1050732671651044-146343523502

Marchand d’armes en costume traditionnel de joueur de pipeau.

Mais la croissance, la croissance encore et toujours, sans oublier l’indice de satisfaction des ménages, le CACA 40, l’indice niqué et le Dos de Jaune, le repli des investisseurs et la crise de confiance, les fonds de placements vautours et autres charognards putrides qu’ils conviendrait d’éliminer. Il y a du pain sur la planche : sauver la nature et se défendre contre les abrutisseurs. Ne jamais oublier que le roi est nu, que les « grands hommes» mesurent tous entre 1,60m et 2,00m et ne méritent pas notre respect inconditionnel. Sinon, nous passerons d’un lointain Siècle des Lumières à un black out profond et irréversible.

This gallery contains 13 photos