La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

AU ZOO ENTRE DEUX EAUX

1 commentaire

Et hop, emballé c’est pesé. Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens a été élu président de la République française le 7 mai 2017. Bizarre pour un vieux schnoque comme moi de me dire que ce type est né trois mois après la sortie de « Never mind the bollocks » des Sex Pistols. Un président post-punk, propre sur lui, bosseur, intelligent. Un sacré casting ! Et vu les louanges, c’est presque un Obama blanc qui va nous diriger. Wait and see. Et oui, en plus « he speaks good english » ce qui change de ces types qui ont fait de grandes écoles mais qui baragouinent en pidgin et nous foutent la honte dans les sommets internationaux.

Dans son livre, sobrement appelé « Révolution » (il est gonflé comme un pneu de compétition ce bonhomme), il dit : « La solution est en nous. Elle ne dépend pas d’une liste de propositions qui ne se feront pas. Elle ne saurait émerger de la construction de compromis bancals. Cette conviction, par la suite, a déterminé mon engagement politique, en me rendant sensible à l’injustice d’une société d’ordres, de statuts, de castes, de mépris social où tout conspire – et pour quel résultat ! – à empêcher l’épanouissement personnel. ». On va voir si cela se traduit réellement dans la vraie vie. Wait and see. Sinon, toujours dans le même bouquin, j’ai trouvé ca « …ces mots que chante Léo Ferré dans une chanson qui ne cesse de m’émouvoir : « Ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid. »  Moi chez Léo, c’est pas forcément ces mots là qui m’émeuvent le plus. J’aimerais bien savoir ce que notre président pense de « Préface », « Ils ont voté » ou encore de « Il n’y a plus rien ». Parce que Léo qui conseille de prendre une petite laine, c’est bizarre. Limite incongru.

Macron a été assistant du philosophe Paul Ricoeur. Ca change de Pasqua, commercial chez Paul Ricard. Un philosophe ca jette un max. Celui ci n’était sûrement pas un mauvais bougre, mais en 1941 il fut conférencier du « Cercle Pétain » de son camp de prisonniers et en 1939, il écrivait, dans un article pour « Terre Nouvelle » ( en latin Terra Nova ), les choses suivantes : « J’ai dit que les démocraties défendaient des valeurs impures. Je crois devoir ajouter que, depuis quelques années, nous ne sommes plus sûrs de défendre des valeurs réelles. Je vous le demande, mes camarades, en ce début de 1939, – je vous le demande avec un fond de tristesse et de découragement, qu’est-ce que nous représentons dans le monde actuellement, qu’est-ce que nous défendons ? Nous n’avons pas su faire une France vraiment démocratique. Le Front populaire est mort et bien mort. Aucun idéal n’a pris sa place. Ce pays n’est plus capable d’idéal. Il ne semble même pas capable d’être fasciste. Il prend son parti de tout cela. Le règne actuel de nos équipes gouvernementales est le signe d’un pays qui ne croit plus à rien. Des hommes sans moralité dirigent les affaires extérieures et intérieures de ce pays. Dites-moi si vous êtes fiers à la pensée que personne n’est capable de souffler sur ces gens-là ». Du lourd, mes amis, du très lourd. Mon respect pour le philosophe en prend un bon coup sur la cafetière. C’est vrai que ca date et que depuis on est passé à autre chose, mais quand même…

Après, j’ai peur de m’ennuyer avec Macron. Brillant, travailleur, intelligent, c’est presque le Agnan du Petit Nicolas, mais sans les lunettes. Ceci dit, on a évité d’être « remis en ordre » par les petits gars de la Marine ce qui est clairement une bonne chose. A vingt heures, dans ma rue, lorsque les résultats sont tombés, les clients du restau-bar africain ont manifesté bruyamment leur soulagement. C’est vrai que pour eux, le FN au pouvoir c’était plus qu’un cauchemar. Moi j’aurais voulu Hamon qui parlait d’humanisme et voulait dépénaliser le chichon. Macron aussi, mais en filant des amendes au fumeurs de joint. Toujours ce côté net, propre… Pas Woodstock pour deux ronds, le gars. Le chicon oui, le chichon non. Post punk. Cold wave…

Sinon, il y avait aussi Mélenchon. Mais j’ai du mal avec le bonhomme qui ne cesse de dénoncer le « système » et les institutions de la Vème république alors qu’il s’y épanouit depuis une trentaine d’années. Je ne trouve pas ça très net. Soutenir que Fidel Castro et Chavez c’est bien, ca m’énerve. Arrêtez moi si je me trompe mais il me semble bien qu’à Cuba, Fidel Castro a gouverné sans partage et sans opposition de 1959 à 2008 et que maintenant c’est son frère qui est aux manettes et que pendant ce demi siècle les Cubains n’ont jamais eu d’autres choix car il n’y a jamais eu d’élections présidentielles. Et le Vénézuela ne me semble pas être dans une situation enviable à l’heure actuelle, malgré la révolution chaviste. Je suis désolé mais pour moi ce n’est ni la démocratie, ni la liberté. J’aime bien qu’on me laisse un peu d’espace pour penser par moi même et vivre comme je l’entends, dans la mesure où cela ne gêne pas l’autre. Cela doit être mon vieux fond d’éducation bourgeois mixé d’un poil d’anarchie. Je n’aime pas ceux qui excluent au nom d’un parti ou d’une ligne politique. Je suis insoumis depuis bien avant Mélenchon et son hologramme. Viscéralement.

Revenons à Macron, cet OVNI qui a atterri à la tête du pays. Que nous dit il de la politique ? Des choses que nous n’avons pas l’habitude d’entendre dans la bouche d’un homme politique:

« L’action politique est en effet d’une nature autosuffisante, de l’ordre du divertissement pascalien : une fois que c’est fait, c’est fait. Mais c’est une fuite. Quant à la parole médiatique, c’est la nourriture donnée à un monstre qui n’arrête jamais. Il considère au début que cette parole est intéressante. Puis il en demande davantage. Il prend ce que vous lui donnez, jusqu’au moment où il vous rejette, considérant qu’il a tout entendu et que vous n’avez plus rien à livrer. C’est pourquoi l’action politique se construit aussi par des périodes de parenthèse, de retrait vis-à-vis de l’action. Elles sont importantes. C’est pourquoi je ne crois ni à la transparence complète ni à l’agitation absolue, qui constituent deux grandes faiblesses du moment politique actuel. »

Balancer que l’action politique est de l’ordre du divertissement pascalien !  Rien que ça. On attend la réponse des autres, des opposants et des mécontents. Même Mélenchon dont on nous a vanté la vaste culture va devoir se creuser la tête avant de répliquer à ce genre d’assertion. Tout ceci est curieux et déroutant. La question est de savoir si nous sommes vraiment face à autre chose ou si tout cela n’est qu’habillage d’une réalité moins philosophique, plus sournoise et marchande.

Bref, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais ce qui est certain c’est qu’il faut que ca bouge. Les abstentionnistes sont le deuxième parti de France, le FN a récolté plus de dix millions de voix, le chômage pèse toujours très lourd. Macron n’a pas de baguette magique, ce n’est pas un dieu et pas mal de monde l’attend au tournant. Période difficile mais intéressante.

En attendant, je jongle avec mes trois ronds pour payer le loyer, la cantine, la bouffe et les factures « incompressibles ». Le soleil revient et les fachos n’ont pas été élus. On se contentera de ca dans un premier temps. Pas de photo pour cet article car mon boitier est en rade. Méfiez vous des appareils qui s’appellent « Pro ». Ca marche bien, mais à condition de ne pas trop les utiliser parce qu’en fait ils n’ont RIEN de « pro ». Sur ce, bonne journée à toutes et à tous, les nanti(e)s, les fauché(e)s et les zordinaires.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “AU ZOO ENTRE DEUX EAUX

  1. j’en ai aussi 1 de vieille schnoque : Macron bouge et parle comme un Thunderbird (qui se rappelle les marionnettes à fil dans le cosmos?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s