La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LA FARCE TRANQUILLE

2 Commentaires

Je ne vais probablement pas regarder le « débat » de ce soir . Cette farce tranquille où chaque participant disposera de moins de deux minutes par thème pour exposer son programme ne m’intéresse pas. Après le « speed dating » , le « speed politics ». Je préfère encore lire un bon bouquin, aller au cinéma ( c’est 4 euros en ce moment ) ou juste sortir et me balader s’il fait doux.

Préparation du cirque télévisuel…

Moins de deux minutes pour expliquer comment on va lutter contre le chômage ou le dérèglement climatique ? Foutage de gueule manifeste. Et si en plus on est obligé de se tartiner des trucs sur la lutte anti-terroriste et autres repoussoirs destinés à ne pas parler de l’essentiel : la répartition des richesses produites par le pays, autant consacrer la soirée à autre chose.

Les inclus et les exclus -Paris 2016

Ecouter de la musique, lire des histoires aux enfants, dessiner…. Tellement de choses plus intéressantes que se coller la tronche pendant trois heures ( !) devant un écran plat pour écouter des insanités et guetter le moment du « clash » entre deux candidats. Mélenchon va essayer d’être calme, Marène La Pine va jouer la révolutionnaire qui veut sauver la nation, Fillon va jouer l’honnête homme…. Un truc à replonger dans la drogue pour oublier tous ces faux-culs.

En attendant, je relis ca qui est tombé dans ma boite mail : « Bonjour, J’ai étudié avec attention votre candidature mais je suis au regret de vous informer que votre profil ne correspond pas au poste à pourvoir. Ceci ne préjuge pas de la qualité de votre candidature et je vous engage à ne pas vous décourager.Je vous souhaite de réussir dans votre recherche.Bien cordialement… »

Presque envie de remercier celui qui a pris au moins le temps de répondre à ma candidature. Pour une fois que c’est pas un robot qui envoie un accusé de réception…

Ce matin, j’ai amené ma fille à l’école et puis j’ai regardé les autres parents filer au boulot avant de rentrer chez moi sans savoir trop quoi faire de cette journée là. Il paraît que c’est le printemps. Il paraît que c’est lundi.

Les riches auront à manger, les pauvres auront de l’appétit ( Coluche)

Je vais aller pêcher les produits alimentaires moins chers car proches de la date de péremption dans les gondoles des magasins environnants. Je vais acheter des cadres pour mon exposition avec de l’argent que je n’ai pas et puis, à 16h30, j’irai chercher ma fille à la sortie de l’école et, malgré mon désespoir tranquille, je vais jouer et rire avec elle qui trouve encore que le monde est beau car elle n’est pas encore confrontée à ce monde de fric et de pouvoir.

Vers une société de cons sans sommation ?

Il y a des jours comme ca où j’oscille entre fatigue, ennui et colère rentrée. Alors ce soir, pas question de regarder ces bouffons qui vont faire semblant de s’intéresser aux problèmes du peuple alors qu’ils roulent carrosse, s’habillent chic et bouffent dans des restaurants de luxe. Le jour où je les verrai prendre le métro et faire la queue à la caisse pour payer leurs achats, on en reparlera. Mais pour l’instant, qu’ils aillent se faire pendre ailleurs.

Advertisements

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “LA FARCE TRANQUILLE

  1. Pour tout dire, je ne savais même pas qu’il y aurait un « débat » ce soir …

    A part Arte qui diffuse parfois de bons reportages … ah, si, France 2 a diffusé cette semaine un envoyé spécial sur les gros bras bien nazis qui gravitent autour de Murène Lapine (je trouve que la murène, ça lui va bien, même si c’est pas gentil pour les murènes), la télé, hein…

    Rien de tel qu’un bon film (tu dois bien avoir une médiathèque dans ton coin, espèce de parigot) tiens, genre Pride. Un film de 2014, qui raconte l’histoire des assos gays londoniennes, qui récoltent du pognon pour aider les mineurs en grève sous Thatcher… Et en plus, c’est une histoire vraie.

    Bref, un film qui raconte l’histoire de vrais gens, et qui fait du bien !

  2. Bon plan!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s