La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

MINABLES MAGOUILLEURS

1 commentaire

Les histoires de Fillon, Guéant, Sarko et compagnie c’est des conneries de bac à sable. Des magouilles de petits joueurs qui se font offrir des voyages en jets privés par des milliardaires qui attendent un retour sur investissement. Des salades pour payer des affiches et des meetings, des salaires plus ou moins fictifs pour les proches, des restaurants chics et chers à l’oeil… Du bricolage. Des trucs de crevards qui font un peu honte. Des détournements d’argent public pour remplacer la baignoire de la maison de famille par un jacuzzi. Que du minable et du rêve de parvenu. Hélas, les agissements de certains font monter l’antiparlementarisme et une grande défiance vis à vis du politique, ce qui est injuste pour tous ceux qui exercent leurs fonctions ou leur mandat en plaçant l’intérêt général par dessus tout. Ce qui fait que ces conneries de bac à sable sont insupportables et méritent d’être réellement sanctionnées par de la prison ferme. La justice est censée être la même pour tous.

Ceci dit, les sommes incriminées sont à mettre en parallèle avec d’autres chiffres autrement vertigineux. Prenons ce chapeau d’article publié le 7 février par Les Echos :  « Malgré l’annonce ce matin d’un bénéfice net de 7,7 milliards d’euros en 2016, en hausse de 15,1%, les investisseurs ont décelé des fragilités dans la banque de détail, qui expliquent le plongeon de 4% de l’action en Bourse. » Les investisseurs sont déçus : 7,7 Milliards et un bénéfice net en hausse de 15% c’est «fragile ». Ce sont souvent les mêmes qui prônent la rigueur salariale et les plans sociaux pour alléger ladite masse salariale, qui financent les candidats qui, s’ils sont élus, renverront l’ascenseur avec des lois et des décrets destinés « à relancer le marché de l’emploi en le fluidifiant » ou encore « à redynamiser l’investissement en allégeant les taxes sur le capital-risque ». Je peux vous en pondre des wagons, de ce jargon d’écoles de commerce et de langue de bois, mais au final c’est une grosse fatigue et un profond dégoût qui tombe sur les épaules de ceux qui en sont réduits à travailler pour bouffer alors que ces enfoirés d’investisseurs font « travailler leur argent ».

based-on-image-analysis-a-two-meter-hole-has-been-found-in-the-metal-grate-under-a-pressure-vessel-in-reactor-no-2s-containment-vessels-at-the-fukushima-no-1-nuclear-power-plant-tokyo-electric

Un trou de 2m dans la cuve du réacteur n°2 à Fukushima . C’est là que l’on devrait plonger quelques salopards…

16425753_1832292223697421_7984065943122476939_n

Wake up !

Tout ce cirque fonctionne à merveille. Une meute de « chiens de garde », payée par des banquiers et des fabricants d’armes qui ont mis la main sur les principaux médias, nous distille chaque jour « ce qu’il faut retenir de l’information ». Les publicitaires profitent de l’abrutissement généré par les émissions de « divertissement » pour nous bourrer le cerveau de slogans destinés à nous fourguer un paquet de merde. J’ai le cafard lorsque je vois tous ces gens dans le métro jouer à des jeux crétins avec leur couteux Smartphone, chacun dans sa solitude, à pianoter nerveusement pour accéder aux « alertes » médiatiques. Bouillie d’informations sans hiérarchie qui enchaine attentats, promotions, résultats sportifs, potins, ragots et tests bidons, l’essentiel c’est que cela bouge. Du bruit pour brouiller l’entendement, du bruit pour tuer le silence où l’on pourrait commencer à penser par nous-mêmes, un cauchemar absolu pour la caste qui se gave sur nos épaules. Alors, promotions de folie sur le saumon chez Ducon, deux paires de lunettes pour le prix d’une, gagnez des vacances de rêve en participant à notre grand concours, consommez pour exister et si vous ne pouvez pas consommer, rêvez de pouvoir le faire un jour, fermez vos gueules et marchez droit, allez voter pour un de ces tristes pantins sponsorisés qui vous promettent des lendemains heureux.

Pendant que vous ramez, les investisseurs investissent et au final c’est vous qui paierez l’addition d’une manière ou d’une autre. Plan social ou rigueur salariale. Et si ca râle, on enverra les flics vous casser la gueule pour « garantir l’ordre public », celui où chacun reste à sa place. Les riches en haut, les pauvres en dessous. A moins que l’on se réveille de ce cauchemar climatisé, que l’on remue un peu la pyramide, que la base fasse tomber le sommet, déplume les fonds vautours et les salauds qui tirent les ficelles de cette mauvaise comédie.

sdim0023

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “MINABLES MAGOUILLEURS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s