La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LA FAMILLE D’ABORD

Poster un commentaire

fillon-10-00b01

Fillon tari ?

Le déballage continue. dans la famille Fillon , je veux le père, la mère, le fils, la fille, le frère….. Bonne pioche ! Après avoir écoeuré pas mal de journalistes payés à la pige avec les trois notes de lectures à 100 000 euros pour la Revue des deux Mondes, le couple Fillon remet le couvert. Travail plus que discret à l’Assemblée Nationale – dans « l’ombre de son mari » , c’est pour cela qu’on ne l’a pas vu parce que chez Fillon l’ombre est très sombre ; revenus confortables de sa boite de conseil (12 000 euros par mois) , emplois généreusement payés pour ses enfants – il faut bien aider les étudiants méritants ; ajoutons à ce portrait de famille le frère, bénévole très coûteux (12 337, 30 € de salaire brut par mois pour trois jours de travail par semaine), le clan Fillon contre-attaque : Les chiffres présentés semblent astronomiques mais c’est pas si énorme que ca. Tenez, savez vous à combien se monte une vie professionnelle de smicard ? 700 000 euros, messieurs dames. Alors vous voyez bien que….

La comparaison est révélatrice de l’embarras où se trouve Monsieur Propre. Mettre en parallèle une vie entière de boulot au salaire minimum et quelques années d’emplois rémunérés entre 5000 et 7000 euros par mois est d’une rare indécence. Le smicard, lui, n’a pas travaillé « parce qu’il s’ennuyait » selon un des arguments avancés par monsieur Fillon pour justifier le plan juteux de la Revue des deux Mondes. Le smicard travaille pour payer son loyer, sa bouffe et ses factures. Le smicard peut fournir des preuves de la réalité de son travail. Le smicard est choqué de voir comment on se goinfre sur le pont en première classe pendant qu’il trime dans la soute en espérant que ses enfants accèderont aux ponts inférieurs.

Pendant ce temps, Marine Le Pen décide tout simplement de ne pas payer les 300 000 euros réclamés par le parlement européen pour avoir détourné des fonds en rémunérant comme attachés parlementaires des cadres du FN. Là aussi, on reste en famille puisque Mme Griset, une des personnes mises en cause par le parlement européen fut l’ex belle-sœur de Marine. On ne peut qu’applaudir ces familles soudées où l’on n’hésite jamais à donner un petit coup de main à celui ou celle qui en a besoin. Certes, les sommes sont modestes, quelques milliers d’euros par mois, pas de quoi fouetter un chat, d’ailleurs savez combien coûte un smicard à son employeur ?

les-echos-6sept

in Les Echos.

Jean-Francis Pécresse est le beau-frère de l’actuelle présidente de la région Ile de France. Il se réjouit de « l’assagissement des politiques salariales ». Encore un brave petit gars qui va nous parler du montant pharaonique encaissé par le smicard anonyme sur une vie de labeur.

Tous ces chiffres donnent le tournis à la France d’en bas, celle qui compte ses sous chaque mois et refile les pièces jaunes parce qu’il y a plus malheureux encore. 5000 euros par mois, c’est un bon gros salaire bien gras que peu de gens touchent dans ce pays. 100 000 euros pour des conseils littéraires c’est un gros paquet d’argent pour 19 mois de « travail ». En équivalent Smic ( revalorisé de 0,93% début 2017 soit 1480 euros brut mensuel pour 35 heures par semaine. La dernière revalorisation datait de 2012) cela nous fait 67 mois de boulot soit CINQ ANS ET DEMI.
En conclusion, cette tentative de masquer l’ampleur des sommes perçues par Madame Fillon en lui opposant le montant d’une carrière de smicard est d’une rare indécence, en plus d’une imbécillité crasse.

Sur ce, je m’en vais scanner mes bulletins de paie pour les glisser dans « mon espace personnel » sur le site de Paul Emploi. Et je cherche toujours du boulot car je n’ai pas reçu de réponse à ma candidature spontanée à la Revue des deux Mondes.

PS: Mmmmm…. pas moyen d’insérer ces foutus documents dans la case sur le site de Paul Emploi. Ni avec Safari, ni avec Chrome. Au final, photocopies des docs et envoi à Rennes en snail-mail.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s