La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LE PETIT NICOLAS ET LES ELECTIONS DU PRIMAIRE

2 Commentaires

 

Bientôt il va y avoir des élections et on est tous drôlement énervés parce que celui qui sera chef de classe il aura un chouette poste et il pourra commander aux autres. Mais depuis deux ans, c’est devenu très compliqué les élections parce qu’il faut déjà organiser des élections dans chaque classe pour savoir qui pourra se présenter à l’élection.

illustration-pn-voisins

Moi, le petit Nicolas, j’ai déjà été élu mais après il y en a qui on dit que j’avais triché et que Mouammar, un type de l’école d’à côté, m’avait filé plein de sacs de billes pour que je les distribue dans ma classe pour que mes copains votent pour moi. Et c’est même pas vrai et puis d’abord personne peut prouver le contraire depuis que Mouammar s’est fait écraser par un autobus en traversant sans regarder des deux côtés. C’est quand même pas de ma faute s’il a traversé sans regarder, non ?

Du coup, c’est François, un petit gros d’une autre classe, la PS (ca veut dire Petite Section) , qui a été élu chef à ma place. Il avait promis que tout le monde aurait du rab à la cantine et c’était même pas vrai alors il a dit que puisque c’était comme ca, il ne se représenterait plus jamais. Ca me fait bien rigoler parce que j’ai déjà dit la même chose et puis j’ai quand même essayé d’être encore élu chef parce que c’est trop chouette de pouvoir commander. Mon papa il a dit que j’avais bien raison et qu’il fallait avoir de l’ambition dans la vie et que, sans ambition, on n’arrivait à rien. Moi j’aime bien quand mon papa il dit des choses comme ca. Et puis j’aime bien aussi quand Carla me joue des chansons avec sa guitare. Carla, c’est comme moi, on est tous les deux des enfants d’immigrés. Ca veut dire que nos parents sont venus d’un autre pays et qu’on a eu des enfances très difficiles parce que c’est pas toujours facile de s’intégrer dans une nouvelle école.

Enfin, tout ca c’est fini et aujourd’hui on refait des élections pour savoir qui sera servi le premier à la cantine et qui aura le droit de choisir celui qui essuie le tableau pour effacer les promesses électorales. Parce que pour être élu, il faut faire des promesses. Moi j’en avais fait plein, mais François, le petit gros de la classe d’à côté, il en avait fait encore plus alors j’ai perdu. Ca m’a énervé mais c’était rien à côté de ce qui se passe pour les nouvelles élections du primaire pour savoir qui sera le chef de tous les élèves de l’école.

147e3f61d478a3e016d4af2bd676da0e

Dans la classe d’à côté, celle de la Petite Section, ils ont commencé à se disputer et à se donner des baffes. On ne sait pas encore qui sera élu pour les élections d’avant l’élection, mais on a bien vu que Manuel et Benoît n’étaient pas d’accord, mais alors là pas du tout d’accord sur ce qu’ils voulaient faire s’ils étaient élus chef. Il y en a un qui dit qu’il faudrait distribuer des bonnes notes à tout le monde et l’autre qui dit qu’il faut travailler sinon on finira en prison. Moi, comme je suis dans l’autre classe, je les déteste tous les deux, surtout parce qu’ils ont fait semblant d’être les copains du petit gros qui m’a piqué la place mais qui veut plus jouer parce qu’il n’aime pas perdre. Des minables et des tricheurs, voilà ce qu’ils sont ces abrutis de la classe d’à côté.

Mais celui qui m’a le plus énervé c’est l’autre François, celui qui est dans ma classe et qui était mon ami quand j’étais élu. Il n’a pas l’air comme ca, mais c’est un traitre. La preuve, c’est qu’après m’avoir aidé à distribuer les billes à mes amis préférés, il a dit après quand on a fait les élections dans ma classe pour savoir qui serait le candidat pour toute l’école, il a dit que j’avais fait des bêtises et que j’avais pas tenu mes promesses. Comme si on était obligé de tenir ses promesses !

Du coup, il a été élu aux primaires. Même Alain, celui qui vient de Bordeaux et qui redouble n’a rien pu faire. Pourtant, l’ancien directeur avait52acf1207acde71b742589a473c5da1a dit un jour qu’il était le meilleur d’entre nous mais ca n’a servi à rien et c’est François qui a gagné. Et lui je le déteste encore plus que l’autre François de la classe d’à côté. Ca a d’ailleurs énervé tout le monde. Rachida s’est fâchée et a filé des baffes à Brice et à pas mal d’autres et à la fin de la récréation, Madame Transparence qui est notre maitresse a dit qu’elle n’avait jamais vu une classe aussi dissipée et elle a puni Claude parce qu’il avait piqué de l’argent dans la caisse de la coopérative.

Marine qui est toujours en train de dire que personne ne l’aime et qu’un jour elle sera chef et qu’elle se vengera parce que personne ne veut jouer avec elle, mais c’est normal parce qu’elle veut toujours jouer à la balle au prisonnier et elle tire à la tête, et bien Marine elle n’a rien dit du tout ce coup là parce qu’il paraît qu’elle a triché aussi. Pas dans notre école mais dans une colonie de vacances à Bruxelles.

Et puis il ne faut pas oublier Jean-Luc. Lui, il veut confisquer toutes les billes pour les redistribuer équitablement entre tous les élèves de toutes les écoles du pays. Ca me fait vraiment peur les types comme ca. D’ailleurs, il fait peur à beaucoup de monde dans l’école, surtout à ceux qui ont gagné pas mal de billes, des fois même en trichant, et qui ne veulent pas en filer à ceux qui n’en ont pas. Il est fou Jean-Luc, son truc ca marchera jamais j’en suis sûr. En plus il n’est pas inscrit dans nos classes et dit qu’il défend les intérêts de la classe laborieuse, une classe avec laquelle on a pas grand chose à voir.

illustration-pn
Mais le pire des tricheurs c’et quand même François qui est dans la même classe que moi. D’abord, il a copié sur les autres et puis après il dit que c’est ses idées à lui. En plus il veut nous faire travailler plus longtemps à l’école, supprimer le dessert à la cantine pour ceux qui travaillent pas assez et puis il veut qu’on aille à la messe le dimanche et là c’est carrément n’importe quoi son truc.

illustration-pn-ennuis

 

Mais là je suis vachement content parce qu’on a appris qu’il habitait dans un château et que son papa lui avait acheté plein de choses depuis qu’il était tout petit. Alors après , faire semblant d’avoir beaucoup travaillé pour être accepté dans notre classe, ca me fait bien rigoler. Et puis sa copine Pénélope, elle a reçu plein de billes, des sacs entiers, alors qu’on sait pas trop ce qu’elle a vraiment fait pour recevoir tout ca. François de ma classe, il dit qu’elle l’aide à faire ses devoirs et à réviser avant les compositions mais on y croit pas trop. Il parle de boules puantes alors que c’est lui qui sent pas bon. Moi, je trouve que Pénélope devrait rendre les billes. Comme Marine. C’est important d’être honnête.

dd38ea7f158276922456b24e8acfec32C’est vrai quoi, à force de piquer les billes en trichant, il n’y en a plus assez pour moi et c’est pas juste. Si ca continue, je vais partir très loin et tout le monde me regrettera et sera très triste. Heureusement, comme j’étais très énervé, Carla m’a dit que sa maman m’inviterait cet été dans sa jolie maison au bord de la mer et qu’on aurait des frites tous les jours et qu’on pourrait jouer aux billes sans problèmes parce que sa famille est riche.

En attendant, j’espère bien que François le traitre ne sera pas élu. Parce que franchement, avec toutes ces histoires de billes, c’est pas juste qu’il n’y ait que Claude qui soit puni. Madame Transparence devrait mettre un peu d’ordre avant les vraies élections parce que sinon ca pourrait être un autre qui serait élu. Il s’appelle Emmanuel, il a changé de classe en cours d’année et il aime énormément les billes lui aussi. Avec son air gnangnan de premier communiant qui lui donne l’allure d’un guignol il risque de jouer un beau tour de cochon à tout le monde.

Bon, c’est la fin de la récré et je dois vous quitter sinon le Bouillon va me confisquer mes billes et ca j’ai pas envie. J’espère que vous avez bien compris mes histoires même si c’est un peu compliqué à expliquer sans tout mélanger.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “LE PETIT NICOLAS ET LES ELECTIONS DU PRIMAIRE

  1. Et pour le dessert, maman Riccardo, elle nous a fait de la tarte aux pommes. Et ça, c’est vraiment un chouette dessert et j’aime ça la tarte aux pommes de Riccardo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s