La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

SOUS LE NUAGE

2 Commentaires

dscf5113 Un jour encore sous le nuage de particules fines. Depuis plusieurs semaines nous respirons de la merde. Au début, on nous a bien expliqué que c’était juste sur l’Ile-de-France et la région lyonnaise. Concentration urbaine et industrie seraient les responsables. Et puis cette explication qui consiste à nous dire que c’est à cause de la météo et de l’absence de vent que nous respirons un air pourri. Et les études sur les pets de vaches qui trouent la couche d’ozone. Ou encore les feux de bois comme si les Parisiens se chauffaient aux fagots ou à la bouse de vache.

original-95784-demi

 

Bien sûr ce n’est pas la faute des dizaines de milliers de voitures. Faudrait être tordu pour imaginer un truc pareil. Bref, ce matin, j’entends que « le nuage de pollution stationne au-dessus de la France ». Bigre ! Il a bien grandi le petit. Hélas, aucune enquête sur l’origine d’un nuage de pollution recouvrant 500 000 km2. Hé, les journalistes, il y a là un beau sujet d’investigation, non ? Une carte d’Europe – mais pas bidonnée – serait la bienvenue

dscf5103

Mais revenons à nos moutons. Les primaires – abusivement présentées comme les primaires de gauche alors qu’il ne s’agit que de départager les ambitions de plusieurs candidats PS à la candidature pour les élections présidentielles qui ressemblent de plus en plus à des érections pestilentielles comme disait Coluche. C’est bien parti, avec un tripatouillage de chiffres pour faire croire que le parti ne s’effondre pas aussi fort qu’on en a le sentiment. Cela ne donne guère envie d’aller filer un euro pour le second tour.

Sinon, on attend les chiffres du chômage qui seront peut-être en baisse. Ces chiffres en baisse correspondent à l’envolée de la catégorie D, celle des chômeurs en formation, qui n’est pas prise en compte. On peut raisonnablement s’attendre à une remontée des chiffres une fois ces formations terminées. Ce petit artifice comptable permettra à la gauche, qui risque bien d’être dans l’opposition, de stigmatiser l’incurie de la droite. Cela se passe ainsi depuis des décennies. Le parti élu découvre avec stupeur l’état calamiteux des finances publiques et le trou creusé par ses prédécesseurs. Merde, on savait, mais à ce point c’est grave !

dscf5115

Et tout repart comme d’habitude. Les chômeurs s’inscrivent chez Paul Emploi où ils sont considérés comme des « candidats ». Demandeur d’emploi sonnait de manière un peu rude aux oreilles. Candidat, c’est plus ludique. Encore quelques années et on pourra en faire une émission de téléréalité présenté par Hanouna ou l’un de ses clones, genre « vous êtes le maillon faible et vous voilà en fin de droits ».

dscf5106Pendant ce temps dans les étages supérieurs de la société, ceux qui ne sont plus desservis par l’ascenseur social définitivement en panne, on s’amuse bien. Un ancien ministre de l’intérieur, accusé d’avoir piqué plus de 200 000 euros dans la caisse, se prend en appel deux ans de taule avec sursis dont un an ferme. Mais il n’ira pas au trou et aura droit à un aménagement de peine. Un ex-ministre incarcéré cela fait désordre. Et puis les prisons sont surpeuplées, on y trouve des rats, des cafards. Pas la peine d’y ajouter de la pourriture. Mais essayez donc de piquer 200 000 euros en cash, à raison de 5000 euros par mois, dans la caisse de votre employeur, et vous verrez si on a pour vous la même mansuétude. Ce qui est touchant, c’est que Glauque Néant est un partisan de la ligne dure face à la délinquance. Sauf lorsque c’est lui qui tape dans la caisse. Il a même invoqué la tradition pour se justifier. Gonflé non?

Pendant ce temps, on se demande si l’on va stopper la centrale de Fessenheim qui, d’après certains experts, n’est pas vraiment sûre. Et puis c’est des emplois ca monsieur, et puis le bassin d’activité, et puis… Il semble que nous avons un gros souci avec nos centrales, et pas seulement avec Fessenheim. Le parc nucléaire est vieillissant et EDF n’a jamais provisionné les fonds pour le démantèlement desdites centrales. Jusqu’ici, on s’en est sorti en prolongeant de façon administrative la durée de vie des centrales. Trente ans, puis quarante, puis cinquante. Hélas les matériaux ont leurs lois propres. Elles sont physiques : corrosion, vieillissement, etc… Et personne n’a le début d’une idée pour les démanteler proprement. En plus ca va couter un bras et on a pas les ronds pour ca. AREVA part en couille, EDF n’a pas les moyens. Un grand moment de bonheur. Espérons que le prochain nuage ne sera pas composé de particules radioactives.

Je prends le pari que dans quelque temps on nous vendra la belle idée de noyer sous des sarcophages de béton tous ces vieux réacteurs aux radiations meurtrières. Cela permettra aux grands groupes de BTP de se gaver aux frais du contribuable tout en finançant quelques dessous de table inavouables. De plus, ce genre de sarcophage a l’avantage de ne pas durer dans le temps ce qui assure une rente peinarde à Vinci et compagnie. C’est pas l’Egypte ici et nos pyramides ne sont pas garanties pour des millénaires.

dscf5110

Alors, face à ce vaste merdier, que pouvons nous faire ? Aller voter, choisir une fois encore un « sauveur » qui bottera en touche ? Ne pas y aller et les laisser tous seuls traverser le désert ? Y a t’il des solutions collectives ou sommes nous entrés dans l’ère du chacun pour soi et chacun sa merde ?
Le monde bouge et les discours ne changent guère. On exhorte au sursaut républicain, à la prise de conscience (pour la prise de pouvoir c’est complet), au potentiel du pays, à la jeunesse porteuse d’espoir et à d’autres vieilles lunes qu’on nous fourgue depuis des siècles. Et le pire c’est que ca marche. Nous déléguons notre pouvoir à des types bizarres, nous sommes fliqués par des mecs pas nets comme Glauque Néant, en voie de balkanisation façon Levallois, coincés entre une gauche mal à droite et une droite qui dérive vers l’autoritarisme de manière évidente.

En bas de chez moi, le commissariat donne le ton : barrière de sécurité sur le trottoir, deux policiers armés de pistolet mitrailleur. Alerte pollution particules fines, alerte grand froid, alerte vigie pirate plan écarlate. Alertes partout. Les voyants sont au rouge. Alors dans ces conditions, le sursaut républicain, on a envie de le voir, net et sans bavure, dégager ceux qui se gavent sur notre dos, ceux qui spéculent sur l’immobilier alors que le nombre de sans abri augmente, les actionnaires qui s’engraissent à coups de plans sociaux, tous ces vampires qui nous sucent le sang depuis trop longtemps.

Mon bulletin de vote est cubique et dur. Ni blanc, ni nul, il ne rentre pas dans l’urne mais peut faire voler en éclats quelques illusions. Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “SOUS LE NUAGE

  1. Bon pour tenter de te remonter le moral , je te dirai bien , qu’il y a plein de gens qui pensent et qui tentent de produire un corpus de connaissance « politiquement utile » le souci c’est que les politiques en général s’en foutent, à leur décharge leur boulot étant pour partie de se faire élire , performer dans le bain de com télé-réalité anti-élitaire tout en prêtant au moins l’oreille à des analyses complexes relève de l’exercice schizophrénique. Résultat Valls va finir par entendre des voix, maintenir la pénalisation du cannabis parce-qu’il faut des interdits, comme celui de chercher à comprendre et j’en passe.

  2. la propagande va bon train… dire que après être avoir vu celle du communisme en 85 (les haut-parleurs dans les arbres des parcs de Moscou à vous rendre sourd), ne pensais plus revoir çA! Je constate que plus on parle vert, plus on dénonce la maltraitance des enfants, des femmes -tiens, jamais des hommes!- plus on défend le retour à la terre… : Plus on pollue, + on laisse faire -prostitution et disparition jamais prises en compte- + on spolie les paysans -ou on les suicide… la propagande euh la com !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s