La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

IGNORANCE ET GOUVERNANCE

2 Commentaires

Matin pluvieux. J’accompagne ma fille à l’école et puis je vais prendre un petit café au bistrot du coin avant de rentrer à la maison. C’est mardi. Le musée est fermé, je suis en congé. Sur le comptoir, le Parisien Libéré du jour. Je tombe sur un article consacré au procès de Mme Lagarde, accusée de « négligence » dans l’arbitrage du conflit Tapie – ruiné mais vivant dans un hôtel particulier rue des Saint Pères – lui accordant 403 millions d’euros d’indemnités ( dont 45 millions non imposables au titre de préjudice moral ). Ruiné comme cela je veux bien . Je ferai chambre d’hôtes au cœur de Paris. Sinon, la négligence couteuse pour le contribuable a été commise sous un gouvernement…. Fillon.

Le titre de l’article me saute aux yeux. Madame Lagarde « plaide l’ignorance ». Elle ne savait pas. Les avis défavorables ? Pas vu. Les 17 rendez-vous de Tapie à l ‘Elysée ? Pas au courant. Soit. Cette dame très intelligente n’aurait rien vu, rien lu, rien entendu. C’est assez inquiétant. Elle a donc rendu un arbitrage en toute méconnaissance de cause et admet donc qu’elle ne connaissait pas tous les tenants et aboutissants d’un dossier explosif.

6454617lpw-6454638-article-lagarde-fmi-jpg_3956903Je suis toujours gêné aux entournures lorsque des personnages politiques de premier plan nous jouent cette comédie de « Ah ben je savais pas ». Ces gens entourés de conseillers, de chefs de cabinet, ont accès à des informations confidentielles, sont au pouvoir mais NE SAVENT PAS. Ils se font régulièrement coincer sur le prix du pain ou d’un ticket de métro – pas foutus d’apprendre dix trucs de base par cœur – mais bon, on peut imaginer que la vie sous « les ors de la République » avec des gens qui vous nourrissent, d’autres qui vous ouvrent les portes, les voitures avec chauffeur, un autre pour tenir le parapluie quand il pleut, bref, tout ce pompeux décorum doit déconnecter le plus solide des individus. C’est Estrosi, ministre « logé dans une soupente » (75m2 dans un hôtel particulier à Paris), affirmant que le Fouquet’s est une « brasserie populaire », c’est un autre ministre qui achète plusieurs albums dans un festival de BD – pour faire jeune et branché – mais paie avec un tout petit billet en disant avec un bon sourire « gardez la monnaie ». La caissière, tétanisée n’osa lui dire que le billet ne suffisait pas et ce fut un des nombreux sbires évoluant dans le sillage du ministre, qui fit discrètement l’appoint dans le dos du bonhomme persuadé d’avoir fait montre de générosité.

Mais ce ne sont là qu’anecdotes et amuse-gueules. La défense de Madame Lagarde est autrement choquante. On est plus dans le petit jeu de la baguette et du ticket de métro. On est dans une affaire complexe où l’Etat doit rendre un arbitrage. Pas vraiment le moment d’ignorer ce qui se passe. Et pourtant. Aujourd’hui, Christine Lagarde « n’exclut pas » d’avoir été « abusée » dans le dossier Tapie dixit Le Monde.

Je ressors du bistrot et repense à quelques épisodes de ma vie professionnelle où l’on me fit bien sentir que « nul n’est censé ignorer la loi » et autres « On vous l’avait pourtant bien dit » . L’autorité ou l’administration n’admettent guère que le citoyen de base ignore les aspects parfois bien tortueux de leurs règlements intérieurs. Et gare à celui qui osera affirmer pour sa défense qu’il ne savait pas. En haut lieu on peut en revanche prétendre que l’on ne savait pas à quel point le gouvernement précédent avait creusé les déficits, même si l’on est depuis trente ans dans les rouages de l’opposition. On peut ne plus se souvenir, invoquer le stress, ne pas savoir…

Il serait salutaire de se méfier davantage de ces ignorants chroniques qui ont un point commun : ils savent tondre leurs administrés avec une belle dextérité sans oublier le moindre poil.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “IGNORANCE ET GOUVERNANCE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s