La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

TRUMPERIES

Poster un commentaire

Poutine se marre et sabre le champagne au Kremlin.  Hollande se demande comment il va bien pouvoir s’adresser au nouveau président des USA, après avoir publiquement pronostiqué la victoire d’Hillary Clinton, montrant une fois de plus sa perspicacité et la finesse de ses analyses. Ceci dit, il s’en fiche car ses jours à lui sont comptés et il pourra bientôt se retirer et toucher une très confortable retraite pour bons et loyaux services rendus à la nation. Tartuffe ira déguster des truffes en Corrèze, dans son « fief » comme disent les médias. Ca laisse rêveur.

Ce qui vient de se produire est le rejet viscéral d’un « jeu » démocratique où les dés sont pipés, le rejet d’un monde où une autoproclamée « intelligentzia » et une poignée « d’apparatchiks » constituant la « nomenklatura » (marrant tous ces termes issus des soviets) décident de ce qui est bon pour le peuple, tout en s’affranchissant à chaque fois qu’ils le peuvent, des règles qu’ils veulent nous faire respecter. « Parce qu’ils le valent bien » comme dans la pub ? Les experts et les sondages ne pèsent rien face à la réalité de celui qui perd son boulot, qui doit vendre sa maison, qui ne peut plus mener une vie normale. Il ne suffit pas de s’affirmer comme un président « normal ». Assez de foutage de gueule. Les politiciens devraient acheter leur pain eux-mêmes, payer leurs transports, leurs factures comme les citoyens ordinaires. Cela leur éviterait de dire des âneries dès qu’on les interroge sur le coût de la vie dans les pays qu’ils prétendent vouloir diriger.

Trump a réussi selon les critères les plus basiques des USA : il est riche. Il a donc réussi. Le reste importe peu. Hillary Clinton, malgré son étiquette de démocrate, est une femme et, malgré tout ce qu’on peut raconter, nombreux sont ceux qui trouvent qu’un mec c’est mieux pour diriger. Trump a d’ailleurs exprimé au fil des ans et avec une grande délicatesse sa vision de la femme.  Mais revenons à Hillary : elle aussi est riche à crever, ce qui n’aide pas l’électorat populaire à se sentir proche d’elle. Les électeurs ont choisi celui qui leur semblait le plus proche, celui qu’ils ont vu dans des émissions de téléréalité. Celui qui peut jouer le gars d’à côté et s’exprimer comme un trouduc sans se forcer. C’est un peu comme si nous votions pour Matt Pokora ou n’importe quelle créature fabriquée par la télé. Autrefois, présenter le JT pouvait amener à la politique. Aujourd’hui, tout s’accélère : pour « créer le buzz » on montre son cul, sa bite et sa médiocrité – ou tout à la fois –  dans des émissions destinées à décérébrer le téléspectateur. Les temps changent, même que ca devient orageux…

trump_clinton

Happy days…

arton5433-e327e

…are gone.

Ce qui vient de tomber sur la tronche des USA va faire des vagues. Les bourses dévissent, commentent déjà ceux qui hier encore nous jouaient Clinton élue. Mais quoiqu’il arrive, « the show must go on » suivant l’adage préféré de Broadway. La terre tournera toujours même si l’humanité tourne mal. Et ne nous moquons pas des « crétins qui ont voté Trump » car dans quelques mois, nous allons aussi devoir choisir entre la peste et le choléra. Nous pourrions fort bien nous retrouver avec un Morandini à la protection de l’enfance, un Ciotti à l’intérieur et un gros con facho ( ou une conne, parité oblige)  aux Affaires Etrangères.

Cela ouvrira-t-il les yeux au bon peuple français ? Rien n’est moins sûr. Bienvenue dans le monde de la téléréalité et de « l’infotainment » où des animateurs nous apprennent le caniveau en rigolant très fort de leurs propres blagues à deux balles. Mention spéciale aux électeurs californiens qui , voyant venir le coup dur, viennent de légaliser – par référendum – la marijuana à usage récréatif. Ils pourront au moins fumer un gros pétard d’herbe pour soigner leur gueule de bois.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s