La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

PRISE D’OTAGE EN DIRECT

Poster un commentaire

rod0072360-copie

Choisissez votre candidat …

Réveillé ce matin par la radio qui tente de m’intéresser au titanesque débat de ce soir : le deuxième round des primaires de la droite. Un match qui risque effectivement d’être très primaire puisqu’on nous avertit que le débat tournera autour de l’insécurité et des réfugiés. A la trappe le chômage de masse, l’optimisation-évasion fiscale des multinationales, la désertification des campagnes et le détricotage des services publics.

Pour reprendre une expression bien galvaudée, j’ai l’impression d’être pris en otage par une bande de pervers narcissiques prétendant œuvrer pour le bien de tous. C’est facile de faire peur avec l’insécurité, ou mieux encore, le sentiment d’insécurité. C’est facile de faire peur avec quelques milliers de réfugiés qui vont paraît il violer les petits enfants sur le chemin de l’école et se faire exploser au supermarché. C’est plus facile de bourrer le mou au public avec un gros paquet de conneries simplistes que d’écouter la voix du peuple qui en a assez qu’on lui promette la lune à chaque échéance électorale.

superdupont-copie

Ce que j’aimerais c’est un débat recentré sur les fondamentaux de la République. Vous savez, ce truc écrit un peu partout sur les mairies : Liberté, égalité, fraternité. Rien de plus mais rien d’autre.

lanterne_magique-copieQue ces gens qui aspirent à diriger le pays nous disent juste comment ils vont s’y prendre pour amener plus de liberté, plus d’égalité et plus de fraternité. Qu’ils nous expliquent ce que ces trois mots représentent pour eux plutôt que d’agiter une fois de plus les croquemitaines du terrorisme et de l’insécurité. Ou alors que l’on parle de l’insécurité sociale, conséquence des bas salaires, du chômage de masse et de la spéculation immobilière qui fait que les plus démunis dorment dehors et font les poubelles pour bouffer. Ils devraient avoir un point de vue là dessus puisqu’ils faisaient partie des gouvernements précédents et qu’à ce titre, ils ont leur part de responsabilité dans la situation actuelle. Mais ces coquins préfèrent surfer entre amnistie et amnésie… Ils se réfèrent aux valeurs de la République, mais n’ont de cesse de s’y soustraire.

Que l’on nous parle comme à des adultes doués de raison, que l’on cesse de nous titiller le cerveau reptilien en agitant l’épouvantail de l’étranger qui vient détruire notre culture tout en se couchant devant le pire de la culture américaine, ses séries télé, ses shopping centers et ses « winners ». Hélas, le rouleau compresseur est en marche qui fait que les encéphalogrammes deviennent aussi plats que les écrans dispensateurs de fadaises.

Quel candidat aura l’audace de rappeler que la liberté ce n’est ni le choix entre les mille références d’un hypermarché, ni le choix entre des centaines de chaines télés qui crachent du divertissement débilitant vendu par des animateurs sans états d’âme. Quel candidat aura l’audace de rappeler que la liberté consiste avant tout à pouvoir se déplacer et s’exprimer « en toute liberté », et aussi choisir son mode de vie plutôt de le subir ?

Que pourraient nous dire ces candidats, tous bien nés et élevés dans le sérail, tous pourvus d’un « fief », d’un appartement, d’une voiture et d’un chauffeur de fonction, sur l’égalité ? Il sont aussi qualifiés pour en parler qu’une religieuse cloitrée pour expliquer l’orgasme.

Quand à la fraternité, parlons en. Des portes qui se ferment devant des familles qui dorment dehors, des hommes politiques appelant publiquement à ne pas accueillir ceux qui ont tout perdu, elle est jolie la fraternité vue par ces margoulins qui, eux, n’en connaissent qu’une, celle qui les met à l’abri des lois, qui protège le malhonnête planqué derrière son immunité parlementaire, la fraternité des beaux quartiers et des comptes en banque cachés à l’étranger. Jolie fraternité que celle-ci.

lalouze30-copie

Votez Lalouze, le candidat qui ne s’engage pas et ne promet rien.

Nous allons vers des temps difficiles car la liberté est fichée, l’égalité bafouée et la fraternité en voie de disparition. Comme il y a très peu de chances que le débat de ce soir tourne autour de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, je m’abstiendrai de le regarder et vous conseille vivement d’en faire autant, à moins que vous n’aimiez ces drôles d’oiseaux d’un amour tendre. Après tout, chacun son truc. Moi, les politiciens format nains de jardin, j’en ai ma claque, quelle que soit leur étiquette. Et aujourd’hui, on arrive au fond du panier, on brade les fins de séries.

Ces primaires servent à faire mousser les égos des candidats, nous rappeler qu’ils existent et tenter de nous les imposer,  plus qu’à informer réellement le peuple de leur programme, qui de toute façon n’est qu’un attrape couillons puisqu’il n’en appliqueront qu’une infime partie, celle qui fait mal aux petits et enrichit les gros . Comme chantait à justesse François Béranger dans Magouille Blues : « ils iraient même jusqu’à nous montrer leur cul ». Le roi est nu et cela commence à se voir et se savoir.

Pour en finir avec ces pompeux cornichons, ils ont tout de même réussi à me faire rire lorsqu’ils ont annoncé que la Haute Autorité des primaires de la droite (sic !) avait blanchi un certain Poisson pour ses propos pas très frais et même assez puants. Les basses oeuvres de la Haute autorité c’est assez farce !

titanicselfie_pierre-brignaud_cartoon-777x437-copie

Bienvenue à bord…

Pendant ce temps, on envoie les CRS taper sur les réfugiés qui dorment dehors et on met à la poubelle leurs maigres possessions, soit disant pour « mettre fin à une situation intolérable », on instaure – sans concertation citoyenne ni débat –  un fichier où les données biométriques de soixante millions de français seront stockées. Mais ne vous inquiétez pas les gars, c’est pour mieux protéger vos libertés. Souriez vous êtes fichés.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s