La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LE PETIT NICOLAS VIDE SON SAC

2 Commentaires

Bonjour, c’est encore moi, le p’tit Nicolas, celui qu’est avec la grande Carla et qui peut pas piffrer le gros François, ni le maigre non plus, ni Jean-Luc parce qu’il est toujours en colère, ni la grosse blondasse de Marine parce qu’elle veut pas partager son gâteau avec moi, elle est pire qu’Alceste celle là. Et puis dans ceux que j’aime pas, il y a aussi les deux Alain, celui qu’était parti au Québec après sa condamnation et l’autre qui pue du bec, le débris de Meaux, et puis aussi Laurent Vachié, Bruno Lemerde et puis tous les autres. Du coup, y’a des malfaisants qui disent que j’aime personne.

Et bien je vais vous dire moi, et regardez moi dans les yeux, comme dit le Couillon, celui qui avant faisait de la moto avec son petit pois de cerveau, je peux vous dire que tous ceux qui disent ca c’est rien que des menteurs et des jaloux. Il y a des gens que j’aime. Moi pour commencer. A l’école à Neuilly, on m’a appris que « charité bien ordonnée commence par soi-même ». Alors comptez pas sur moi pour aider les mutants, euh pardon j’voulais dire les migrants, enfin tout ca c’est un peu la même chose, ca sort d’on ne sait pas trop où, soit disant que dans leur pays c’est la guerre ou la misère. Comme si ca leur donnait le droit de venir dormir sur NOS trottoirs ! Et puis c’est quand même pas ma faute si 14650581_1082007631897330_4937491183068289922_nc’est le bordel dans leur pays ou y’a que du sable et des chameaux, oui y’a aussi du pétrole et des dollars, oui, je sais c’est des dromadaires passqu’y zont qu’une seule bosse. Les chameaux i zont deux bosses comme l’autre Quasimodo, celle qu’est perchée sur les tours de Notre Dame – mais non pas celle des Landes, ca c’est l’autre, Ségolène Royal, oui ca y est ca m’revient, c’est Christine Bourrin, la fumeuse d’hostie. Sinon, pour la Libye, j’ai un alibi : j’étais à Vichy avec Brice. Rien à voir avec ce qui c’est passé là-bas. je crois vaguement me souvenir qu’on a envoyé des troupes, mais j’vous dis, c’est vachement vague. Et je serais même pas capable de vous dire où ce trouve ce bled, j’vous l’jure. Ma parole d’honneur et sur la tête de Bismuth, j’ai rien à voir avec tout c’truc là.

Sinon, y’a des gens qu’j’aime tout particulièrement, surtout en ce moment, c’est les électeurs. Enfin pas tous. Y’en a qui peuvent pas me blairer, j’en suis conscient. Mais j’ai une grosse cote chez les amnésiques. Chez les abrutis aussi, mais  là  j’ai un gros problème parce que Marine leur plait. Alors la seule solution que j’ai trouvé c’est de copier sur elle. Et ca lui plait pas. Tant pis pour elle. D’abord j’aime pas les blondes. Je trouve qu’elles font vulgaire. Regardez l’autre, celle qui a un nom de moto : KTM… Euh, non j’me goure, c’est NKM. Remarquez que ca s’ressemble pas mal. Maintenant c’est la mode, tout le monde a des initiales. Même Coppé, ce trou de balle de fils de protologue, y’s’fait app’ller JFC. Moi je vous le dit, ca fait fast-food ce truc là. J’ai pensé un moment que je pourrais essayer pour voir, mais NS ca fait National Socialiste alors j’ai laissé tomber.

Après on m’accuse de raconter n’importe quoi, de prendre les gens de haut, genre « avec ses talonnettes y’se sent plus pisser ». Mensonges et calomnies ! Bientôt vous verrez qu’on m’accusera même d’avoir bidouillé mes comptes de campagne, d’avoir reçu du fric de mecs qui peuvent même plus démentir mes mensonges vu qu’ils sont morts. On raconte n’importe quoi à mon sujet. Mais bon ca m’arrange, passque même quand on dit des trucs pourris sur moi, on parle encore de moi. Et j’aime ca. La vérité si j’mens.

Bref, on va pas tourner autour du pot plus longtemps. Quand je vois l’état lamentable dans lequel les socialistes ont mis mon beau pays, mon cœur saigne et je me sens, à mon corps défendant, obligé de rompre avec une promesses que j’avais fait un peu vite. Et j’vous assure que l’homme de parole que je suis en souffre profondement. J’avais dit il y a quelque temps que je me retirais de la vie politique pour enfin pouvoir faire du fric en racontant n’importe quoi à des crétins prêts à raquer un max pour m’entendre débiter mes âneries… Mais ca n’a pas marché aussi bien que j’espérais alors je suis bien obligé, et à titre exceptionnel, de m’asseoir sur cette promesse là et de revenir pour sauver la nation avec l’élégance toute gauloise qui est la mienne, bien que je sois fils d’un immigré ayant fui la dictature rouge. Me voici donc à nouveau devant vous avec un tas de promesses neuves, un programme d’acier et la rage au cœur. Je me présente donc devant les électeurs sans rien cacher, à part ma collection de casseroles au cul et quelques ragots colportés par une justice asservie par la dictature socialiste qui a mis notre pays dans une situation dangereuse par sa politique erratique au service de la finance internationale.

Votez pour moi et le pays se redressera avec autant de vigueur que notre dette extérieure. Votez pour moi, pour une droite dure en pleine gueule, une droite sans concession qui saura mettre au pas tous ces assistés et ces branleurs, cette racaille on va vous en débarrasser, putain où j’ai mis mon karcher, Brice aide moi merde. Hein ! Kesstu dis ? C’est Patrick qui l’a embarqué dans sa piaule à Marrakech ? Nan. J’y crois pas. Y’en a qui vont finir sur des crocs de boucher. Non, je suis pas nerveux, non je suis pas énervé ! Oui j’parle en bougeant dans tous les sens, et alors ? Au moins j’ai pas l’air d’avoir un balai dans l’cul comme l’autre là, le Bordelais de mes deux.

Bon j’vous laisse. Y’a Carla qui m’attend : c’est l’heure de mes médocs.

 

 

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “LE PETIT NICOLAS VIDE SON SAC

  1. « Comme si ça leur donnait le droit de venir dormir sur NOS trottoirs ! »

    Si tu continues comme ça, tu vas décrocher le prix Nobel de littérature et humanisme réunis d’ici une petite cinquantaine d’années… ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s