La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

L’AIR DU TEMPS

Poster un commentaire

En attendant de reprendre mon activité au Louvre, qui consiste – entre autres fonctions – à interdire aux visiteurs de prendre des photos dans les expositions temporaires, je profite des derniers beaux jours : je fais des photos et j’arpente Paris à pied ou en vélo.

Un petit bonheur tranquille à l’abri des fureurs du monde? je m’y applique.

14359158_1078550082198809_6282653947988880024_nLa radio me dit que la pollution de l’air tue 50 000 français par an. Faut il lutter contre la pollution ou interdire aux gens de respirer ? Question vitale à poser aux candidats à la fonction suprême, comme disent les gens bien élevés. Je sens que bientôt, on ne va plus nous parler d’autre chose que de ces fichues élections. La première couche avec les primaires et son lot de déclarations fracassantes. Un qui nous pond un programme de mille pages pour nous faire croire qu’il est bourré d’idées géniales, un autre qui dit que si on devient français on devient descendant de Gaulois, un autre qui…. Faudrait arrêter la défonce les gars, vous avez le cerveau qui fume et en plus vous nous faites marrer avec vos airs de savoir comment relever le pays alors que vous rêvez de nous voir tous couchés devant vos précieuses petites personnes à l’ego hypertrophié.

Toujours à la radio, j’apprends que nos anciens présidents coutent dix millions par an à la collectivité. Ca fait cher au kilo. Surtout qu’il ne sont que trois à se partager le magot. C’est dans un rapport commandé par l’Elysée, rendu il y a deux ans et dévoilé aujourd’hui par des journalistes. On comprend bien que ce genre de truc soit enterré en ces temps de rabotage budgétaire annoncé à grand renfort de langue de bois.

Donc, la primaire. Enfin les primaires, parce qu’il y en a une à droite et une à gauche, mais pas toute la gauche, en fait c’est rien qu’au parti socialiste et la gauche dans tout ca elle est un peu en lambeaux. A droite on fait semblant d’être unis mais ca flingue méchant à chaque meeting. Au milieu, pas besoin de primaire : Bayrou est là . Que du bonheur et de la joie.

J’en éteins la radio et me replonge dans ma lecture du moment : « Histoire de la Gestapo » de Jacques Delarue. Du costaud. C’est toujours intéressant de tenter de comprendre comment tout un peuple s’est laissé embarquer dans la folie nazie.

tuileries-bassin-copie

« voter, c’est pisser contre le vent »

 
L’air du temps est changeant, parfois léger et primesautier, parfois glauque et puant. Il n’y a toujours pas d’application à télécharger pour accéder au bonheur. Il faut se le fabriquer tout seul, avec le cerveau et les pognes. Pas la peine d’en faire un trop grand. Les petits bonheurs sont plus faciles à apprécier, plus subtils et plus goûteux. Des joies simples pour les humbles. Tout le reste n’est que mégalomanie à tendance paranoïaque.

Et on va en manger à pleines louches jusqu’en mai. Des petites phrases et des grands projets, des visions radieuses et des paradis à portée de la main. Mais tout ceci exige de grands sacrifices. Heureusement, il y a pléthore de candidats, tous plus désintéressés que les autres, n’ayant d’autre ambition que le bonheur des populations. D’ailleurs ils sont prêts à faire don de leur personne avec l’espoir secret d’entrer dans l’histoire. Et pendant ce temps, je regarde passer les nuages au dessus de la ville et le soleil décliner à l’ouest.

dscf2104

N’écoutons pas ces drôles de sirènes et leurs chants électoraux. Nous entrons dans une période où les promesses vont pleuvoir car il faut bien amener les citoyens aux urnes pour choisir un dirigeant qui, une fois élu, les remettra dans sa culotte. Restons simples, loin des furieux, et nous serons heureux.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s