La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

CHANGER OU CREVER ?

Poster un commentaire

Tant pis pour ceux ou celles qui trouveront que je ronchonne mais on touche le fond depuis quelques semaines avec cette polémique importée sur les plages. J’en ai marre de lire et d’entendre des flots de connerie et je suis dégouté d’avance du « débat » pour la campagne présidentielle qui ne se fera ni sur le chômage, ni sur les inégalités croissantes, mais sur la peur et la paranoïa. Il serait salutaire de ne pas faire d’amalgame. Celui qui consiste à mélanger allègrement arabe, musulman, intégriste islamique me fait gerber.

Les intégristes me font chier, quelle que soit la religion qu’ils prétendent m’imposer comme solution finale à nos emmerdements. L’hypocrisie qui consiste à vendre des armes à des états aussi peu démocratiques que l’Arabie Saoudite tout en se lamentant sur les morts d’enfants est obscène.
Tout au long de son histoire, l’humanité s’est toujours démerdée pour trouver des boucs émissaires, et cela grâce à la connerie universellement répandue sur la planète. Ajoutons à ceci la paresse intellectuelle générale, l’égoïsme montant qui fait que chacun pense d’abord à sa gueule et nous y voilà.
Les vrais problèmes, répartition équitable des richesses, protection de la biosphère et deux trois bricoles du genre sont occultées par le « débat » string contre burkini. Pendant ce temps, la déforestation fait son chemin, les insectes et les oiseaux disparaissent massivement et les multinationales engrangent du pognon qu’elles planquent pour ne pas payer l’impôt qu’elles doivent à la collectivité.

Bientôt la rentrée et ses exercices de confinement dans les écoles, les gueulantes de principe avant de retrouver le chemin de la mangeoire…. L’impression d’une éternelle rediffusion de la bêtise. Les journaux les plus cons sont les plus lus, les émissions les plus connes sont les plus suivies. On chasse le Pokémon en meute et tout va très bien madame la marquise.
Ceci m’ennuie – le mot est faible – pour les générations à venir. Quel monde allons nous laisser à nos descendants ? Des océans vides de vie, des villes tentaculaires où nous ressemblons de plus en plus à ces légumes qui poussent hors sol avec nos écrans omniprésents et nos bouquets de chaines en guise de fleurs. C’est bien moche non ?

Alors on fait quoi pour se sortir de ce bourbier et fabriquer un monde moins naze pour nos enfants ?

DSCF9970

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s