La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

VACHEMENT CLIVANT !

2 Commentaires

« Au jour d’aujourd’hui nous sommes impactés par un lexique clivant qui complexifie l’expression au lieu de l’expliciter ». Si cette phrase vous paraît normale, arrêtez ici la lecture. Sinon tapez deux.
On entend de plus en plus de mots bizarres qui n’ont d’autre utilité que donner un mince vernis à des formules creuses. L’emballage – pardon le packaging – de la vacuité est un des signes de l’époque.

Exemple n°1 : « Les «banques françaises seront parmi les moins impactées» par les conséquences du Brexit, estime le président de la Fédération bancaire française,Frédéric Oudéa ».
NB : Au delà de l’impactage ( allons y gaiement nous aussi) on appréciera l’avis d’un personnage qui a menti devant une commission sénatoriale. Les traders de la Société Générale, présente dans tous les coups pourris, doivent être en train de spéculer frénétiquement entre yen, dollar, euro….

Exemple n°2 : La FNSEA vient de réagir aux résultats du référendum britannique. «Le Brexit met en lumière le clivage entre les attentes des peuples et les institutions européennes.

Dans le même ordre d’idées, un paresseux camouflera sa flemme derrière la très chic étiquette de « procrastinateur ». C’est plus classieux que fainéant. Et si tous ces mots un peu creux vous agacent, il suffit d’un peu de « sérendipité » ( ahaha !) pour trouver une solution à cet onanisme lexical qui fait qu’aujourd’hui on ne complique plus, on complexifie, on n’explique plus, mais on explicite. En poussant un peu le bouchon on devrait arriver à « la complexification de l’explicitation ».

Exercice
Traduisez en langage vulgaire la phrase suivante :

DSCF7345Afin de solutionner la complexification impactée par la transversalité architecturale, veuillez respecter la signalétique du schéma de circulation douce montant/descendant. (Solution : Pour passer d’un étage à l’autre, suivez les flèches indiquant l’escalier).

A vous de jouer : les radios, les chaines de télé et, dans une moindre mesure la presse écrite offrent de nombreux exemples de « complexification sémantico-lexicale ». On pourra se pencher en particulier sur les discours des « experts » qui sont souvent orfèvres en la matière. Le principe de base est le suivant : pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué. Le tout bien sûr est à étudier « en fonction de la variation corrigée des données saisonnières » sinon on risque de comprendre de travers. Ce qui n’a rien à voir avec l’incontournable transversalité.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “VACHEMENT CLIVANT !

  1. Impactage ? Impactation ? Impactement ? Inpactationnement ?
    Les « experts » une autre plaie de notre société…

    Heureusement, on peut toujours dire « merde ! » et tout le monde comprend …

    Merci pour ce billet, qui m’a fait penser au livre LQR d’Eric Hazan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s