La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

AU BONHEUR DES CONS

Poster un commentaire

 

La stratégie du choc marche bien ces derniers temps. Entre le massacre d’Orlando, l’assassinat d’un policier à son domicile et, dans une moindre mesure, les dégradations lors de la manifestation de mardi à Paris, les cons sont à la fête. Ils font la une des médias, les uns persuadés d’agir sur inspiration divine, les autres se voyant en fins stratèges de la tension.
Tous ces gens ont un point en commun : mal dans leur peau, ils tentent de régler des problèmes personnels en massacrant leur entourage ou en cassant ce qui est à portée de main. Les pouvoirs en place, s’ils déplorent officiellement ces actions, en font leur miel car elles permettent, avec l’assentiment tacite des fameuses majorités silencieuses, de voter des lois de plus en plus liberticides, de renforcer le contrôle sur les individus, le tout au nom de la sécurité publique.
Bien sûr, si rien n’était fait, on crierait à l’abandon des populations. Mais force est de constater que malgré un maillage et un flicage de plus en plus assumé, les abrutis arrivent toujours à leurs fins. Les USA ont eu le Patriot Act après la destruction du World Trade Center, nous avons nous aussi un nouveau train de lois depuis les attentats qui ont frappé le pays. Tout cet attirail n’est pas vraiment efficace. Ou alors il faudrait renoncer à ce qui reste de démocratie et embastiller les individus suspects sur présomption de passage à l’acte. Ce qui est bien évidemment – et fort heureusement – inconcevable pour le moment.
Je vais peut-être m’aliéner quelques sympathies, mais après avoir lu « L’insurrection qui vient », opuscule vanté par certains et rédigé par un « Comité invisible », j’ai trouvé cette littérature indigeste et assez méprisante pour le peuple que l’on prétend libérer de l’oppression capitaliste. Entendons nous bien. Je ne suis absolument pas en train de défendre un monde où les multinationales échappent à l’impôt et où les lobbies industriels manipulent les politiciens quand ils ne les achètent pas. Ce monde de paradis fiscaux et de magouilles qui fait cohabiter sur les mêmes listings héritiers richissimes, vedettes sportives, politiciens véreux et crime organisé, ce monde là je n’en veux pas. Ni pour moi ni pour ceux qui vivront demain.
Mais ce n’est ni en détruisant ni en tuant que l’on peut faire évoluer les choses dans la bonne direction. Détruire c’est facile. Les appels au chaos me font penser que ceux qui les lancent n’aiment pas la vie. J’entends par là l’existence ordinaire et paisible à laquelle tout un chacun est en droit d’aspirer. Se construire une petite vie tranquille en faisant bien attention de ne pas piétiner son biotope. Hélas, les furieux préfèrent traiter ces aspirants épicuriens de petits bourgeois ou de grand Satan. Ils ne s’épanouissent que dans les flammes, la mort, la guerre et la haine de l’autre.

DSCF6667
Certes les sociétés humaines sont imparfaites. Oui, ces dernières décennies ont vu l’avènement du fric, hideuse idole qui exige son lot de sacrifices humains, d’esclaves encasernés dans des pays lointains dont on ne veut rien savoir. Oui, tout ceci me révolte profondément. Mais, n’en déplaise aux partisans du chaos, celui n’a jamais engendré que des monstruosités totalitaires. Nous avons d’autres armes plus efficaces : ne consommer que le nécessaire et abandonner le superflu, l’ouverture d’esprit plutôt que la fermeture automatique, l’intelligence plutôt que le réflexe pavlovien. Utilisons nos cerveaux de façon constructive. Il n’est pas encore trop tard.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s