La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

HISTOIRE D’EAU

Poster un commentaire

J’ai des nageoires qui poussent depuis quelques jours. C’est peut-être toute cette flotte qui nous tombe sur la gueule. Un truc à rendre hydrocéphale certains de nos dirigeants qui se prennent la grosse tête à force de penser qu’ils sont les seuls à être intelligents et que le peuple est composé d’une foultitude de gros cons manipulables.
Il est vrai que, comme on le dit dans Les Tontons Flingueurs : « en y a aussi ». Ce qui fait bien les affaires des apprentis démiurges qui fourguent leur bouffe industrielle, leurs gadgets et leurs émissions débiles à qui en voudra.

Hélas pour ces tristes sires, une partie de plus en plus importante de la population ne veut plus manger ces tartines de merde et refuse d’offrir son temps de cerveau disponible aux publicitaires. Lorsque l’on risque de perdre pied dans ce monde de mercantis, il ne reste plus qu’à nager pour ne pas couler. Alors on nage sans trop savoir de quel côté aller, mais on nage et c’est déjà ca. On ne se noiera plus dans l’océan de bêtises et de platitudes où les pouvoirs voudraient nous plonger. On nage droit devant en espérant que l’on parviendra à reprendre pied un jour.

proxy

Le comble c’est que, tout en nageant, on manque de liquide à cause de la sécheresse des banques. Il faut ramer plus vite, nous dit l’homme en costard quand on lui dit que c’est difficile de garder le cap. L’homme en costard est très sûr de lui. En avant marche. Il porte des vêtements coûteux et, lorsqu’on lui fait remarquer, il rétorque que si nous voulons le même costard, nous n’avons qu’à travailler. Quand j’entends ca, j’ai envie de lui tailler un nouveau costard, à ce gouvernant ex-banquier d’affaires. Dans le style chemise Air France modèle DRH.

648x415_spectateurs-protegent-pluie-central-roland-garros-31-mai-2016A la radio, devant toute cette eau qui tombe du ciel, on pose la question du jour : faut il un toit à Roland-Garros ? C’est vrai : les VIP ne peuvent plus exhiber leurs Rolex et leur bronzage. C’est intolérable. La faute aux syndicats peut-être. En cherchant bien on pourrait parvenir à leur faire porter le chapeau à ces « voyous aux méthodes de terroristes qui prennent la population en otage » comme dit avec sa finesse coutumière monsieur Gattaz, l’homme qui promettait naguère la création d’un million d’emplois dont on a jamais vu la couleur. Ca va être dur de se payer un costard à mille euros dans ces conditions.

Tout part à vau l’eau, Nuit debout a les pieds dans la flotte, il y a des fuites dans le gouvernement, les rivières débordent et la colère monte. Cette histoire de costard c’est la goutte qui fait déborder le vase et ses copains peuvent toujours tenter de noyer le poisson, Macron s’est planté en voulant mouiller sa chemise. Il va falloir changer de programme. « Rinçage plus essorage » ca esquinte les plus fragiles sans effacer les traces de conflit.

xNaufrages160914300.jpg.pagespeed.ic.RqmuNmzd2y Plus au sud, Le festival se sucre à Cannes sous la haute surveillance des forces de l’ordre qui font tout pour éviter une nouvelle vague d’attentats. Encore plus au sud, les pauvres se noient dans les flots bleus sur lesquels les riches partent en croisière.

En attendant la vague sur laquelle surfera la révolte, nous nageons droit devant. Un jour nous arriverons bien quelque part où nous pourrons vivre sans tous ces prétentieux énarques aux couteux costards qui prétendent nous apprendre la vie.

 

 

 

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s