La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

SALES GOSSES !

1 commentaire

french-president-francois-hollande-might-give-up

Le petit père de la nation ?

Najat Vallaud-Belkacem a déclaré le 23 mai : « Pardon pour ce bon sens, peut-être un peu trop classique pour certains, mais je trouve qu’un responsable politique et en particulier un responsable politique au sommet de l’État, qui préside aux destinées d’un pays, d’une certaine façon il a un peu un rôle équivalent à ce que peut avoir un père de famille ou une mère de famille à l’égard de ses enfants (…) Ça ne va peut-être pas plaire à tout le monde comme analyse, mais réfléchissez à la façon dont vous vous comportez avec vos enfants. N’est-il pas utile que de temps en temps, vous leur donniez confiance en eux-mêmes, vous leur disiez où on va et comment on y va ? Parce que vous, vous avez l’ensemble des informations utiles pour éclairer, justement, leur chemin. »
Nous voici affublés du costard de sales gosses turbulents ne voulant pas écouter les parents.  Attention à la fessée à coups de matraque, de lacrymos, de flash balls et de grenades !

P1020693

Puisque l’on vous dit que cela va mieux…. Sales gosses!

Pendant ce temps, les CRS continuent à taper sur les clous qui dépassent et le ministre de l’économie, ex-banquier d’affaires, prône la modération salariale. Tous ceux qui grattent pour un salaire oscillant entre 1000 et 1300 euros apprécieront à sa juste valeur cette déclaration de l’enfant terrible du gouvernement (pour rester dans la métaphore « familiale »).
Pendant ce temps, le président participe à un sommet du G7 à l’autre bout de la terre ( on ne vous expliquera même pas à quoi sert ce genre de réunion puisque vous n’êtres que des gamins désobéissants), je contemple ma dernière fiche de paie ( il m’arrive d’en avoir). Le ministre peut être rassuré : d’un point de vue salarial c’est très modéré. On a même oublié ma prime de transport. Mon loyer représente environ 65% du montant inscrit dans la case « à payer ». La modération locative n’est pas à l’ordre du jour. Dommage.

DSCF5617

Le pouvoir use….

Sinon, il paraît que 20 000 chomeurs ont disparu des statistiques de Paul Emploi. Il paraît que c’est un signe très encourageant. Une baisse significative, comme aiment à dire le gouvernement et les journalistes en manque d’éléments de langages et d’esprit critique. 20 000 en moins sur trois millions de chômeurs à plein temps, ca fait quand même un peu moins de 1% de baisse du chômage. Dans un petit siècle le plein emploi si on garde le rythme… Pendant ce temps la Société Générale se prend 9% en deux jours à la Bourse. C’est dire qu’entre les calculs cyniques du pouvoir et de l’opposition ( les deux mâchoires du piège), cette arithmétique du désespoir a encore de beaux jours devant elle.

Pendant ce temps, Balkany fils, sur les traces de ses parents, est mis en examen pour fraude et blanchiment, mais rassurez vous, son papa siège toujours à l’Assemblée nationale avec tout une batterie de casseroles au cul . Circulez, sales gosses, y’a rien à voir.
DSCF5818Je sors pour m’aérer et faire passer la petite envie de vomir qui me remonte à la gorge. Les rues de Paname et son petit peuple. Du Doisneau en couleurs. Les petits métiers de la rue réapparaissent. On replonge doucement vers Balzac et ses rentiers, Zola et ses grévistes, Hugo et ses Misérables. Gavroche fume des pétards et caillasse la police, Cosette vend des bouquets fabriqués avec les fleurs dérobées sur les tombes des cimetières bourgeois, et Javert, toujours fidèle au poste, envoie ses argousins contrôler les vendeurs à la sauvette.
Pendant ce temps, la pompe à fric fonctionne et ponctionne. Les pauvres n’ont pas les moyens de faire de l’optimisation fiscale et n’ont pas d’autre choix que raquer. La machine à débiter nos vies marche nuit et jour, sans état d’âme.  Le soleil comme un baume sur ma profonde colère à l’égard des fumiers qui nous exploitent et voudraient de surcroit être respectés, voire remerciés pour les fines épluchures de croissance qu’ils nous concèdent afin que nous n’allions pas foutre le feu à leurs hôtels particuliers, leurs jets privés et leur yachts.
Plus que le blocage, c’est l’envie de débloquer qui m’envahit, d’envoyer péter ces arrogants insensibles qui nous enfoncent dans la merde en planquant le pognon qu’ils se font sur notre dos. Envie d’air. Et le soleil se voile, les nuages arrivent. L’orage n’est pas loin.

 

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “SALES GOSSES !

  1. « Puisque l’on vous dit que cela va mieux… »
    Sous la photo, ta légende est brève mais bien plus forte et convaincante que bien des discours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s