La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LA CONTESTATION EST ELLE SOLUBLE DANS L’EURO DE FOOT ?

Poster un commentaire

Monsieur Lalouze a un peu déserté Nuit Debout ces derniers temps. Trop occupé à survivre économiquement.
De plus, il est tellement énervé par ce qui se passe depuis des mois qu’il préfère prendre un peu de recul car s’il va manifester ce ne sera pas avec une fleur à la main.

Depuis des mois, les scandales financiers s’enchainent. Il est évident que les grandes banques magouillent dans le marigot « off-shore » via des sociétés écrans et autres artifices. Est il raisonnable de sauver de tels bandits ? Monsieur Lalouze finit par se dire qu’il serait bon que ce système mafieux qui nous entraine à la catastrophe explose une bonne fois pour toutes.

1066197_le-luxleaks-une-aubaine-pour-jean-claude-juncker-web-tete-0203951052418

 

Monsieur Lalouze se pose quelques questions au sujet du Luxembourg, un des états fondateurs de l’Europe, via le Benelux et l’antique C.E.E. Déjà, la fameuse chambre de compensation Clearstream ressemble à une énorme lessiveuse à pognon. De plus ce pays pratique une forme d’opacité financière l’assimilant à un paradis pour toute entité désireuse d’échapper à l’impôt.
Le procès actuel est ubuesque. On reproche à deux types d’avoir volé des documents qui prouvent que le Luxembourg a secrètement fait des propositions à de grosses multinationales afin qu’elles puissent échapper à l’impôt qu’elles auraient du acquitter au titre de leurs activités dans d’autres états européens. En clair, un état membre de la communauté européenne a aidé des multinationales à gruger ses partenaires .
Monsieur Lalouze se dit que si un de ses proches lui faisait une telle crasse, il le virerait aussi sec du cercle de ses relations. Pourtant, c’est le contraire qui s’est produit. Le chef du gouvernement luxembourgeois, grand artisan du mauvais tour joué aux voisins, a été nommé à la tête de la Commission européenne et les lanceurs d’alerte sont jugés pour vol de documents!  Elle a bonne mine l’Europe. Après avoir été baisée par Zeus dans l’Antiquité, la voilà sodomisée par les multinationales et la finance en folie.

resize-2

 

Monsieur Lalouze est perplexe. Dans un an on va lui demander d’aller exercer son droit de vote. Il sait déjà que les éventuels candidats – s’ils existent – qui pourraient défendre ses idées n’ont aucune chance. Il sait déjà qu’il y a de fortes chances pour que son vote prenne la forme d’un bulletin blanc.
Par ailleurs, monsieur Lalouze aimerait bien savoir si la Constitution a prévu un seuil minimum de participation en dessous duquel le scrutin serait invalidé. C’est même pas sûr. Le pouvoir a déja bien du mal à admettre qu’un bulletin blanc n’est pas un bulletin nul. On risque fort d’avoir une canaille élue avec un pourcentage dérisoire du corps électoral.

 

10041301120000 faceMonsieur Lalouze écoutait ce matin les nouvelles à la radio. Il semble bien que le grand évenement européen à venir, celui sur lequel on est prié de se pencher avec la plus extrême ferveur, ce ne sont ni les lois passées en force, ni les complaisances luxembourgeoises, ni la montée des populismes, ni les activités douteuses des filiales des grandes banques européennes, ni les centaines de milliers de personnes tentant de fuir les guerres et la misère qui pourrissent dans des camps aux frontières de l’espace Schengen. Non, rien de tout cela n’a d’importance face à l’évenement déterminant pour l’avenir du pays : l’Euro de football… Les petits bras spéculateurs peuvent même acheter une pièce de 2 euros frappée pour l’occasion par la Monnaie de Paris. Cette pièce de deux euros se vend…. 20 euros. Youpi!

Monsieur Lalouze apprécierait que les médias décortiquent l’actualité avec la même ferveur qu’ils affichent pour nous parler de LA LISTE des joueurs. Combien d’entre eux sont exilés fiscaux ? Mauvaise question. On voudrait nous faire oublier que le peuple est à deux doigts d’envoyer chier le pouvoir que l’on ne s’y prendrait pas autrement.
Ce raout sportif démarre dans un mois. D’ici là, les africains peuvent se noyer en Méditerrannée, les Syriens se prendre des bombes sur la gueule, les banques continuer à aider les ultra riches à planquer leur pognon,il y a gros à parier qu’on en fera pas des tonnes pour parler d’eux.
Nous allons en revanche manger du foot matin midi et soir, en continu, en replay… Il ne manquerait plus que Johnny casse sa pipe pour que le peuple en oublie sa colère.

ob_4179af_travail-ballons

Street art vers la place de la République.

Alors monsieur Lalouze ne regardera aucun match. Il n’en a strictement rien à battre de ce triste cirque derrière lequel on lessive l’argent sale lors des transferts de joueurs. Il n’a pas envie de s’extasier devant la baballe. Monsieur Lalouze préfère lire, se balader dans les rues et les bois, regarder les nuages dans le ciel,rêver d’un monde meilleur… Monsieur Lalouze déteste le sport lorsqu’il sert à masquer les problèmes du moment. Ce nouvel opium du peuple l’insupporte. Son conseil : boycottez ce cirque !

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s