La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

UN Q.I DE POISSON ROUGE

Poster un commentaire

Au regard d’un bon gros demi siècle de vie consciente passée sur cette planète, je crois que ce qui me fascine le plus c’est cette faculté bien partagée d’oublier les faits.

DSCF6842 - copieIl faut reconnaître que le torrent d’informations brutes, non triées, non vérifiées, non hiérarchisées qui nous tombe sur la gueule en continu contribue largement à effacer ce qui était deux jours auparavant LE sujet de conversation du moment.

C’est un peu la faute aux médias, mais c’est aussi et surtout la nôtre. On s’indigne et on se rendort. Le lendemain, on s’indigne pour autre chose. Et puis on se recouche. C’est vrai que s’indigner sans pouvoir changer le cours des choses, c’est rageant alors on comprend bien que l’Equipe soit le quotidien le plus lu dans notre beau pays. Il se passe tant de choses passionnantes entre les matchs, les courses, les transferts de joueurs, les suppositions, les rumeurs, les coupes et les honneurs… c’est quand même autre chose que les branleurs gauchistes et les casseurs ! Et puis le sport c’est noble, c’est des VALEURS (enfin faut pas trop creuser parce que souvent ca pue un peu dès qu’il y a beaucoup de fric en jeu).

Goldfish -Ogikubo - copie

Tous dans le même bocal !

Ensuite, le citoyen lambda ayant le Q.I et la capacité de concentration d’un poisson rouge, tout est possible. Les scandales les plus purulents peuvent éclater, les masses s’indignent et la caravane publicitaire passe. Les LuxLeaks ont fait frémir la population l’an dernier. Aujourd’hui on juge les informateurs pendant que l’initiateur de la magouille est à la tête de la commission européenne. Il y a peu de temps, la presse a dégoupillé la grenade des Panama Papers qui a fait la une du quotidien Le Monde pendant deux jours et a nourri une rubrique ad hoc sur le Monde.fr, mais aujourd’hui plus un mot. Panama vous dit merde. Panama n’existe pas.

Cette faculté étonnante qui consiste à oublier ce qui nous dérange permet de réécrire l’histoire, certains affirmant même que les camps d’extermination nazis n’ont existé que dans l’imagination de quelques mythomanes. Le mensonge se porte bien et la propagande tourne à fond la caisse. Le bon peuple, un tantinet désorienté, finit par croire que le Front National est un parti normal, oubliant qu’il fut fondé par de vieilles merdes pétainistes et parfois pires encore.

hell2014 - copie

L’enfer c’est les autres….

Le bon peuple finit par croire que c’est à cause d’une poignée de réfugiés qu’il n’arrive pas à trouver de travail et que ces réfugiés bénéficient d’accès privilégié aux logements sociaux. Ceux qui vivent dans la rue ou sont relogés dans des conteneurs doivent être des figurants payés par une obscure conjuration médiatique.

Aujourd’hui, le bon peuple s’indigne à cause d’un traité commercial négocié dans son dos,  mais bientôt grâce à l’Euro de foot et aux mesures de sécurité exceptionnelles, on oubliera le TAFTA et on regardera rebondir la baballe.

Aujourd’hui, le bon peuple trouve normal que l’on installe des portiques et des vigiles, que des militaires en armes patrouillent dans les centre ville, que les CRS – qui font un dur métier – gazent à tout va les manifestants, pacifiques ou pas. Circulez il n’y a rien à voir.

Le bon peuple attend Roland-Garros et le Tour de France. Le bon peuple attend un sauveur charismatique. Le bon peuple n’a pas envie de se « prendre la tête » et votera pour celui qui lui promettra un retour sans risque de la consommation.

Le bon peuple en fait n’est pas si bon que cela. Pourvu qu’on le flatte et qu’on lui dise qu’il est beau, le bon peuple avec son Q.I de poisson rouge est prêt à échanger sa liberté de penser ( qu’il n’utilise pas alors on peut bien s’en débarrasser ca fera du temps de cerveau disponible pour les prochaines campagnes publicitaires) pour un peu de shopping, quelques bons d’achat et deux promos. Réfléchir c’est bon pour les intellos et les bobos.Ils peuvent crever ces empêcheurs de consommer en toute tranquillité, ces emmerdeurs qui veulent nous donner mauvaise conscience alors que nous avons juste envie d’être cons sans science.

7151_yarrah_cat_dry_fish_5Après un gros demi siècle sur cette planète, je constate que la société de consommation a niqué les esprits de façon durable. Lorsque j’entends dans un magasin bio, une brave dame expliquer qu’elle est venue acheter deux grands paquets de croquettes bio pour son chat ( et oui , ca existe la bouffe bio pour animaux de compagnie pendant que des humains cherchent leur repas dans les poubelles) parce qu’elle part à la campagne(!) et que « là-bas il n’y a pas de magasins qui en vendent » , je me dis que l’humanité est bête à crever, que si les dirigeants nous prennent pour des cons, il n’ont pas tout à fait tort et que le chemin est encore très long pour un monde meilleur et plus harmonieux.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s