La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

CASSEURS ? ET TA SOEUR!

Poster un commentaire

 

13103521_10154195922093750_1261089422988991105_n

Cherchez l’erreur

« En 1979, on compte plus de 1 300 000 chômeurs alors qu’en 1974, on en comptait 690 000 ». Un rêve pour les dirigeants d’aujourd’hui ?

Même pas sûr. Le chômage de masse, s’il frappe durement quelques millions d’habitants, n’empêchent pas les fortunes de s’édifier en quelques années, à coups de « raids » financiers audacieux, offres d’achat inamicales, lessivage via paradis fiscaux. Des pratiques allant du borderline comme on dit à l’illégalité. Lux Leaks, Panama papers… Liste non exhaustive.

Au printemps 2016, en  France (y compris Dom), le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 3 790 000 pour la catégorie A (–1,6 % sur un mois, –1,3 % sur trois mois et +0,4 % sur un an) et à 5 756 700 pour les catégories A, B, C (–0,2 % sur un mois, –0,4 % sur trois mois et +2,9 % sur un an).

Le chômage de masse est surtout un problème pour les dirigeants politiques dans la mesure où il engendre désespoir et colère chez les sans emploi, mais n’est pas un problème pour les dirigeants économiques dans la mesure où il permet d’offrir des salaires de merde puisque « si vous n’êtes pas contents, il y en a d’autres qui attendent derrière la porte ». Le plein emploi en revanche, permet au travailleur de planter un patron qui paie mal pour aller ailleurs. Un cauchemar pour le MEDEF qui nous veut taillables et corvéables à merci, et reconnaissants par dessus le marché.

pole-emploi-376d-37b5f

Côté « élite » pas de soucis. Quelques exemples ? En 2011 Pierre Gourgeon,  directeur général d’Air France-KLM percevait une rémunération fixe annuelle de 750 000 euros. Lors de son éviction s’y ajoutèrent 1,125 million au titre de « complément de rémunération compte tenu du caractère imprévisible et anticipé de la cessation de ses fonctions » et 400 000 euros d’indemnités pour son engagement à ne pas aller à la concurrence pendant trois ans. Total : près de 2,2 millions d’euros dont 1,5 million lié à des éléments « exceptionnels ». Pas mal pour deux ans de travail. Aujourd’hui c’est Carlos Goshn qui encaisse 7,2 millions d’euros, dont 1,7 million d’euros en numéraire. En 2014, il a obtenu une rémunération globale de quelque 15 millions d’euros (7 millions pour Renault et 8 millions pour Nissan). Parce qu’il les vaut bien, comme dans la pub pour le shampoing ?

 

DSCF3715 Avec tous ces chiffres affolants, il est même franchement étonnant que dans les manifestations on ne trouve qu’une minorité de casseurs qui selon l’expression consacrée agissent « en marge du cortège ». Soit nous sommes anesthésiés, soit nous sommes légalistes jusqu’au bout des ongles. Parce qu’entre nous, il y a de quoi s’énerver sérieusement, cramer quelques Porsche et dévaster les beaux quartiers, non ?

Je trouve que le peuple est encore bien bon. Ou alors un peu endormi par le crédit, la télé et la française des jeux. Et surtout, malgré les invocations à 1789, à La Commune et aux Trois Glorieuses, nous sommes  aujourd’hui bien ramollis. Nos ancêtres se soulevèrent, barricadèrent la ville et ont payé leur révolte de leur sang. Nous n’en sommes pas encore là. Mais la violence est latente depuis quelques mois. C’est pour cela que je ne vais plus manifester… Tellement est grande mon envie d’aller exploser quelques vitrines d’agences bancaires. Je préfère rester à la maison. Pour autant, je comprends que certains le fassent. Et la violence n’est pas l’apanage des « casseurs ».

DSCF3713

Interpellation d’un suspect selon le Parisien Libéré. Tout en finesse…

RENNES : « Une enquête a été ouverte par le parquet de Rennes et confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), vendredi 29 avril, après la blessure grave d’un manifestant contre la loi travail. Le jeune homme a perdu la vision de l’oeil gauche après avoir été touché par un projectile, jeudi 28 avril. Des manifestants mettent en cause l’usage d’un lanceur de balles de défense (LBD) par les forces de l’ordre (…)
La préfecture a reconnu l’usage par les forces de l’ordre, pendant la manifestation, de lanceurs de balles de défense 40 (LBD40), plus récents et puissants que les anciens Flash-ball, une autre marque déposée. » (Le Monde 29-4-2016)
« La préfecture ne recense que deux blessés parmi les manifestants, l’étudiant blessé à l’oeil et un homme renversé en deux-roues et blessé « légèrement » par une voiture de police, alors qu’il entravait « volontairement », selon la préfecture, sa circulation.
Dans la soirée, le premier ministre, Manuel Valls, a réagi sur Twitter  : « Je condamne avec force les violences d’une minorité d’irresponsables. Ils devront rendre des comptes devant la justice. Soutien aux policiers. » (idem)

Dans cette réthorique, le tir tendu au niveau des têtes n’est pas une violence et celui qui tire n’est pas un irresponsable. Dont acte. La suite au prochain numéro…

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s