La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LES BELLES HISTOIRES DE MONSIEUR FRIC

Poster un commentaire

vf_anne_lauvergeon_olivier_fric_3113.jpeg_north_520x690_white

Monsieur Fric et madame

Monsieur Fric mis en examen pour délit d’initié et blanchiment… C’est trop beau. On dirait un article du Gorafi, mais c’est dans le Monde. Comme c’est un journal sérieux, il a titré « L’époux de Anne Lauvergeon mis en examen ». Mais sur le site du journal sérieux la brève était plus rigolote. Il était écrit que Olivier Fric était mis en examen.

Du coup j’ai cliqué. Ensuite j’ai fait une petite recherche sur la toile. Monsieur Fric est donc le mari de madame Lauvergeon, ex patronne d’Areva. Avant la boite s’appelait Framatome. Un truc qui fait un peu peur. Areva c’est plus doux. Un peu comme GDF Suez qui s’est rebaptisé Dolce Vita au moment où les factures grimpaient à toute vitesse. Maintenant c’est Engie. Ca grimpait parce que, nous expliquait on à l’époque, le prix du gaz était indexé sur le cours du pétrole. Curieusement, alors que le cours du pétrole a chuté d’environ 30%, Engie augmente ma facture de 2 % et des poussières. L’économie c’est un truc bizarre. Surtout pour ceux qui raquent.

Mais revenons à Areva et aux belles histoires de monsieur Fric. Première constatation, on ne sait pas trop d’où sort ce type. Dans un article de Vanity Fair je trouve ces quelques lignes : « À la fois négociant, consultant et intermédiaire, Olivier Fric est un homme athlétique et souriant de 56 ans qui a travaillé dans la banque puis dans le pétrole, s’est orienté ensuite vers l’ingénierie pour les secteurs de l’énergie et des matières premières. Il a créé diverses sociétés – le plus souvent domiciliées en Suisse –, utilisé son carnet d’adresses pour monter des projets d’investissements en Afrique, en Russie ou en Chine ». Il a déclaré un jour qu’il avait été trader, ce qui ne plaide guère en sa faveur. Et puis il a épousé la patronne d’Areva, celle qui acheta très cher une mine d’uranium où il n’y avait presque pas d’uranium. Depuis 2008 les expertises le prouvent. Je suis toujours un peu étonné de la légèreté dont font preuve ces dirigeants sortis de grandes écoles, a priori plus intelligents que la moyenne, mais capables de se faire couillonner au coin de la rue comme le premier venu qui achèterait au dessus de l’argus une vieille bagnole pourrie.

content_afrique-uraminA leur décharge, ce n’est pas leur argent qu’il mettent en jeu mais celui de l’état. Vos impôts pour être plus clair. Donc monsieur Fric aurait bénéficié d’informations confidentielles et en aurait profité pour se faire un peu de blé en passant. Le Monde nous dit que c’est un homme d’affaires. Des affaires comme ca, bien pourries, me font dire que ces hommes d’affaires sont plutôt des affairistes. Quasiment des mange merdes.
En ces temps difficiles où avoir un toit et un travail fait de vous un « privilégié » , où le chômage de masse ravage le pays, où l’on recense 6700 SDF morts dans la rue sur les trois dernières années, les agissements de monsieur Fric sont particulièrement désagréables. On a beau dire que l’argent n’a pas d’odeur, cette histoire là sent mauvais. On peut même dire qu’elle pue.

En fouillant à travers les nombreux articles consacrés à l’affaire Uramin ( la mine d’uranium avec presque pas d’uranium) je tombe, ô surprise sur un nom bien connu : Patrick Balkany. Titre d’un article de l’Obs paru en novembre 2014 : « La République centrafricaine soupçonne le député-maire de Levallois d’avoir été l’un des bénéficiaires du versement de commissions occultes dans l’affaire Uramin. » Ces africains ne sont pas sérieux . Oser soupçonner un honnête homme qui se contente de collectionner  les oeuvres d’art, les résidences exotiques et les casseroles !

Anne Lauvergeon, épouse Fric, fut un « sherpa » de Mitterrand et Balkany le « parrain » de Sarkozy. Autant dire qu’ils ne font pas partie de la même crèmerie. Pourtant, on les retrouve tous les deux, à des niveaux différents, dans cette bête aventure de mine sans minerai. Mais entre gens de pouvoir on ne va pas faire d’histoire. On envoie ses gamins dans les mêmes boîtes privées, on bouffe dans les mêmes cantines trois étoiles et je me demande même si on ne partage pas le même mépris du couillon de base qui bosse pour une poignée de cacahuètes, règle ses factures et ses impôts.

DSCF2848

Monsieur Fric n’ira probablement pas en prison. Il a déjà fallu plusieurs années pour qu’il soit enfin mis en examen. En revanche, il est assez probable que si des gars s’énervent en pétant des trucs demain lors de la manifestation contre le projet de loi sur le travail, ils se retrouvent assez rapidement au trou après un bref passage en comparution immédiate. Je crois me souvenir que La Fontaine en fit une fable intitulée « Les animaux malades de la peste » dont la morale reste très actuelle :

« Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

Sinon, je lis que  le Conseil constitutionnel tranchera dans le dossier Cahuzac. Faites attention à vos doigts les gars. Et puis ce bon Gattaz trouve  normal que le patron de PSA gagne un peu plus de 5 millions d’euros ( concrètement c’est le double de ce qu’il a touché en 2015) pour avoir redressé l’entreprise. Pour mémoire, le  plan de restructuration du groupe PSA Peugeot Citroën s’était soldé par la suppression de 11.600 postes entre fin 2011 et fin 2013. Elle est pas belle la vie ?

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s