La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

LE BLUES DU JEUDI

Poster un commentaire

DSCF0401

Rois mages ou Vatican ? j’hésite….

La maison Paul Emploi ne reçoit plus que sur rendez-vous l’après-midi. Ce matin, je file après avoir déposé ma fille à l’école. Arrivé sur les lieux, contrôle du sac – on ne sait jamais ce qui peut passer par la tête d’un chômeur en fin de droits – et je m’insère dans la file d’attente. J’ai apporté un bouquin pour tuer le temps. Une jeune femme remonte la file en demandant si des personnes doivent déposer des pièces justificatives. Le type devant moi lui explique qu’il est déjà venu hier après-midi mais qu’il n’a pas pu entrer. La jeune femme hoche la tête et confirme que maintenant c’est uniquement le matin. « Comme ca vous êtes obligé de vous lever » ajoute-t-elle gentiment. J’ai envie de lui dire que je suis sur pied depuis sept heures du matin mais à quoi bon.

DSCF0386

Janvier 2016

DSCF1422

Février 2016

Vingt minutes plus tard je ressors. Je ne touche rien ce mois ci car j’ai atteint le plafond. Qui est plutôt bas puisque je m’y cogne la tête avec quinze jours de boulot payés 980 euros net. « Courage » me glisse l’employé compatissant lorsque je lui souhaite une bonne journée.
Dehors, des hommes en jaune s’affairent à faire disparaître les dernières traces du bidonville où vivaient plusieurs centaines de Roms, hommes, femmes et enfants, expulsés la semaine dernière et dispersés on ne sait où, au grand désespoir des bénévoles de Médecins du Monde et des quelques associations qui tentaient de mettre en place un projet de relogement pour ces gens.

DSCF1425

Rêves d’enfants…

DSCF1401

Wifi pour tous….

Je remonte vers la porte de Clignancourt et passe devant la Recyclerie, un café ouvert dans l’ancienne gare de petite ceinture avec vue sur les voies. Pas du côté miséreux mais sur les Jardins du Poteau où les urbains du coin en mal de nature font pousser des fleurs et des légumes. Il y a même des ruches et du miel. On cherche tous autre chose. Les Roms cherchent un coin pour édifier leur cahute et les urbains veulent des jardinets pour saucissonner en paix. Je bois un café à la Recyclerie. Je me sens pas trop à l’aise dans ce décor où les gens viennent boire avec leur ordinateur portable. Ceci dit, il y a peut-être dans le tas un chômeur en train de surfer à la recherche d’un boulot.

reinventer-paris-le-piege-des-architectes,M302217

Un avenir radieux ?

A onze heures je suis de retour à la maison. Enkysté dans mon deux pièces et peu motivé pour mettre le nez dehors. Je réfléchis aux solutions pour trouver du fric. Le vol n’est pas dans ma nature et le trafic de drogue nécessite une mise de fond initiale. Il y a quelques décennies, je me serais planté porte de la Chapelle ou porte d’Orléans pour aller me faire voir ailleurs mais ce genre de délire n’est plus envisageable. Il faut faire front et ne pas perdre pied. En attendant, après avoir payé mes factures, je suis au bord d’un joli trou dans mon compte courant. C’est bien emmerdant.
Je peux bien sûr me remonter le moral en contemplant sur internet les ruines de Homs filmées par un drone mais cela ne change rien à ma situation. Les sites d’offres d’emploi proposent tous la même bouillie composée en grande partie de stages plus ou moins rémunérés. Envoyer des CV et des lettres de motivation comme on balance des bouteilles à la mer. Avec presque autant de chances d’obtenir une réponse. Négative la plupart du temps. Je repense à ce type un peu fou croisé dans les années 70 qui m’avait pris en stop dans une grosse Mercedes et qui m’avait dit que dans la vie il y avait trois options : clochard, voleur ou milliardaire. Pas faux.

Jérôme_Cahuzac_(2012)_croppedSinon rien de nouveau : l’état d’urgence est reconduit, le procès de Cahuzac l’honnête homme qui s’est foutu de la gueule du président et de tout le pays est reporté à septembre. Sept mois pour tenter de faire oublier ce scandale. Et sans surprise, Balkany se fait allumer par la Cour des comptes pour sa gestion douteuse du budget de Levallois-Perret. Le journaliste rappelle qu’il a déjà été mis en examen à quatre reprises pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et db178-5511032-zapping-politique-balkany-emmerde-un-auditeur-de-rmcdéclarations mensongères. Rien que ca. Malgré ces accusations, il siège toujours en qualité de député. Cherchez l’erreur. Pendant ce temps, chaque jour, des justifiables se prennent des mois fermes après dix minutes de débat en comparution immédiate.

Heureusement je retravaillerai à partir du début avril. Mais en attendant il va falloir se débrouiller pour faire tomber un peu de fric. Chez Paul Emploi on m’a expliqué que l’on me devait quinze euros, mais que comme mes indemnités journalières étaient plus élevées, on ne pouvait pas me les donner. Paul Emploi arrondit à sa manière sur le dos de ses « candidats » et c’est ainsi. Il est midi et je tourne en rond. Dans la boite aux lettres, une carte postale de Bénarès envoyée par une amie en voyage me donne envie de tirer sur un gros shilom mais ca aussi c’est plus dans l’air du temps qui pue le rance et l’étriqué dans ce pays qui est le mien.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s