La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

JOUER AVEC LE FEU

2 Commentaires

DSCF8177J’entends ce matin un journaliste expliquer que Le président « ne descendra pas dans l’arène ». C’est commode de se la jouer « au dessus des partis » mais c’est un choix dangereux et risqué.

Monsieur Valls, lui, est très occupé à préparer 2022 où il pourra jouer au « rassembleur » de brebis égarées.  En attendant, entendre les gouvernants demander à leur électeurs de voter à droite ne peut que conforter les plus bas du front que l’UMPS existe, qu’il y a là une caste à déboulonner, une Bastille à prendre, une « revanche » sur les élites…

Le FN, né sur les cendres d’Ordre Nouveau, fut fondé par un noyau dur d’anciens miliciens, de collabos, de militants OAS, de fascistes viscéraux. Depuis ses origines, ce parti explique que tous les maux dont souffre notre pays n’ont qu’une seule et unique cause , martelée ad nauseam : les étrangers. Ceux du dehors comme ceux qui vivent sur le sol national, soupçonnés de tous les vices.

Le F.N cartonne chez les jeunes. Amer constat. Il veut se positionner comme le parti de la jeunesse, donc de l’avenir ( jeunesse française et xénophobe en v.os.t , car au front, il y a jeunes et jeunes. Les uns sont « sains » et celtes, les autres « allogènes » et la plupart du temps d’origine maghrébine). A force d’enfoncer le clou de immigration=chômage, ce parti démago-populiste a réussi à attirer un pourcentage non négligeable d’une génération qui a grandi avec le chômage de masse, les stages croupions, les emplois aidés et une forme d’insécurité sociale où l’on espère au mieux « s’insérer » dans la société tellement les places sont devenues rares. Heureusement, une bonne partie de la jeunesse vomit le FN. Mais quel avenir leur proposent les partis traditionnels ?

Dans ma rue, certains des drapeaux tricolores hissés en hommage aux victimes des attentats ont disparu des fenêtres pour éviter toute équivoque. Pauvre drapeau que tout un chacun s’arrache pour se draper dedans ! Il faut bien aussi s’interroger sur la progression de la métastase frontiste. Ces dernières années, nous avons eu le douteux privilège de voir naitre un éphémère ministère de l’Identité Nationale et de voir la droite parlementaire faire les poubelles du front, se déclarer « décomplexée », « forte »…

A gauche, il me semble bien que le droit de vote fut « promis » aux immigrés travaillant et résidant en France dès 1981 par un certain François Mitterrand. Promesse reprise sans honte et sans vergogne par monsieur Hollande, l’homme qui tonnait que son ennemi c’était la finance et qu’il allait inverser la courbe du chômage. Sans rire.

C’est sur ce fumier que se sont épanouies les fleurs vénéneuses du FN qui, même maquillé comme une voiture volée, reste ce bon vieux chaudron où mitonne la même soupe avec les mêmes ingrédients : ignorance, intolérance, racisme, intégrisme, un zeste d’antisémitisme (un détail dirait le grand-père) rebaptisé « finance apatride », des vieux relents d’occident et la croyance quasi messianique en une nation communiant autour de la sainte trinité du saucisson pur porc, de l’andouille et du pinard.

12341364_10205392721686554_7962556203111327396_n

L’erreur ( ou le choix ) des partis « classiques » fut de ne pas trouver de remèdes efficaces pour enrayer le chômage de masse et la précarisation de beaucoup. Ils ont préféré instrumentaliser la bête immonde, pensant que ceux qui votaient pour ce parti étaient des idiots utiles, servant d’épouvantails à chaque élection. Votez pour nous sinon le grand méchant loup vous mangera. On explique depuis toujours aux enfants qu’il ne faut pas jouer avec le feu . Ce qui n’a pas empêché les « présidentiables » de gauche comme de droite de souffler sur les braises à chaque fois qu’ils le pouvaient. Ces fins stratèges s’imaginent rejouer le ticket gagnant de Chirac, réélu au second tour avec un score digne de la Corée du Nord face au vieux croquemitaine qui confia par la suite son grand embarras car il ne se voyait pas du tout diriger le pays. Grande gueule mais lucide.

Hélas, la donne a changé. On a remplacé la vieille tronche du baroudeur par le minois de sa petite-fille, les militants affichant publiquement leur amour du Troisième Reich ont été cachés dans l’arrière-boutique et au comptoir, le sourire carnassier de la fermière s’affiche. Il est vrai aussi que les attentats du 13 novembre sont arrivés très opportunément trois semaines avant le scrutin. La cerise sur le gâteau. Les commanditaires savent très bien ce qu’ils font. Pour Daesh, la montée du FN c’est du miel. On connaît la position du front sur l’immigration, sur les «jeunes » ( voir plus haut). Et voir le gouvernement adopter dans la précipitation des propositions du FN comme la destitution de nationalité me laisse un goût bien pourri en bouche.

Le dernier mot sera celui de ce monsieur entendu ce matin à la radio. Il vit à Calais et a voté FN : « On a eu la gauche, puis la droite, puis la gauche et rien n’a changé ». Ce qui est intéressant c’est que ce monsieur accepte implicitement que le parti pour qui il a voté ne soit « ni de gauche, ni de droite ». L’échiquier politique, comme on dit quand on est expert, a été jeté par la population. Une moitié n’a pas voté. Ceux qui ont fait le voyage ont choisi la pire des options. Et le président ne descend pas dans l’arène. Il est déjà en train de rebattre le jeu de cartes pour 2017.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “JOUER AVEC LE FEU

  1. Une branlée municipale, une raclée cantonale, une tannée régionale. Ça suffit pas. Faudra une torgnole présidentielle suivie d’une rouste législative. On me dit dans le casque que pour la tannée présidentielle suivie de la dérouillée législative, on a déjà donné, et plusieurs fois, mais qu’on n’a pas encore retenu la leçon. Des mauvais élèves…

  2. Mème biographie,je me doutais depuis longtemps que çà tournerais en eau de boudin mais quand on le voit arriver çà fait drole.De toutes façons,ceux d’en haut se recaseront et c’est nous qui l’avons dans le…
    Christian.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s