La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

CHEZ L’HUMAIN RIEN N’EST SIMPLE

1 commentaire

L’écoute de la radio chaque matin en attendant que le café se fasse est source d’émerveillement sans cesse renouvelé.

Par le choix ou le non-choix des sujets, par la manière de les aborder, les creuser ou pas… Un sacré métier et une belle responsabilité : Il faut être objectif – ce qui, entre la sensibilité personnelle, la « ligne éditoriale », les pressions amicales des annonceurs, des actionnaires et des petits chefs est quasiment impossible. Bref, ce n’est pas de la tarte.

seedbomb-660x421

Ce matin donc, opération spéciale pour préparer la conférence sur l’environnement, celle que Nicolas Hublot présente déjà comme un « possible échec » avant même que l’on ait pu calculer l’empreinte de tous ces déplacements, cortèges, pets de chevaux de la Garde Républicaine, avions, plan Vigipicrate rouge VDQS, etc… On donne la parole aux enfants. C’est mignon comme tout. Adorables chiards « ce sont eux qui dirigeront le monde demain » nous annonce la journaliste. Et ben il y a du souci à se faire. Ce matin, Kevin, dix ans, explique que pour sauver la planète il faudrait installer des limitateurs – ce sont ses mots – sur les douches. Bravo Kevin. Du haut de tes dix ans, tu as déjà compris qu’il fallait économiser l’eau mais qu’il était préférable de contrôler le clampin de base plutôt que les gros industriels. Kevin, tu as peut-être de l’avenir dans ce monde de brutes. Et rassure toi, il y a encore beaucoup d’endroits sur cette planète où personne ne se douche. Parce que l’eau n’arrive pas jusque dans les maisons.

tva-ifaw2

Je t’aime bien, Kevin, mais tu crois vraiment que l’on prête attention à tes histoires de douches « qui ne doivent pas durer plus de 10mn »?  Tu crois vraiment que le président – à qui on a transmis les super idées des mioches pour sauver la planète – va prendre le temps de lire tout ca ? Il a « un agenda très chargé » et beaucoup de choses bien plus importantes à faire : vendre des avions de guerre, des centrales nucléaires, chercher des investisseurs pour sauver AREVA… Les suggestions des gamins, c’est plutôt de la décoration pour faire genre. Des guirlandes sur le sapin. Ils seront peut-être reçus à l’Elysée, on leur servira un joli goûter « bio » et cela fera de jolies photos.

P1030748

Au final c’est le plus important : de belles images pour illustrer ce joli conte de fées, celui où le gentil gouvernement empêche la méchante sorcière d’embêter les gentils cons-citoyens. Plus de politique sans « communicants » : si l’histoire n’est pas bonne, si le scénario est merdique, pas de buzz, pas de retombées. Du coup, chacun y va de sa petite phrase assassine ou de son grand discours creux. Du bruit pour étouffer les voix de ceux qui rêvent d’autre chose, d’un monde où les banquiers véreux finiraient en taule, d’un monde où vendre des armes serait considéré comme de l’incitation à la violence et au bellicisme, un monde où l’on boufferait tous végétarien histoire de clouer le bec à ceux qui s’engueulent sur la manière d’égorger les animaux, un monde où l’on cesserait de prendre les humains pour des troupeaux tout juste bons à bosser comme des abrutis afin acheter des machines programmées pour péter quinze jours après la date de garantie constructeur, des troupeaux servant à l’occasion de chair à canon quand la récession pointe sa gueule verdâtre ou lorsque le consommateur – ce bon cave – se rebiffe, un monde où tout le monde aurait un toit, à manger, et pourrait circuler en paix le ventre plein sans être parqué comme du bétail dans des cubes en béton. Ou derrière des barbelés, les deux pieds dans la boue en attendant que ceux là même qui arment les tyrans veuillent bien accueillir les victimes des conflits déclenchés grâce aux engins de mort vendues par des « démocrates » à des crapules.

DSCF5403

Mais c’est bien difficile de contenter tout le monde. J’en suis le premier convaincu. Il y a quelques jours, dans la salle d’exposition où j’accueille le public, une visiteuse se plaignait car les panneaux de légendes étaient trop bas à son goût.

– Madame, c’est pour qu’ils soient accessibles aux handicapés en fauteuil roulant ( les PMR comme on dit aujourd’hui).

– Oui, mais moi je ne suis pas handicapée…

Objectivement, c’est faux. Si elle avait une bonne vue, elle pourrait lire les panneaux. Mais puis-je lui laisser entendre qu’elle aussi, à sa manière, est handicapée ?

– Que voulez vous, madame, le malheur des uns fait le bonheur des autres….

Autant s’en tirer par cette médiocre pirouette à base de « sagesse populaire » et de dictons foireux plutôt que de s’embringuer dans une discussion sans issue. Je m’éloigne et quelques minutes plus tard, un visiteur pas très grand, voire même carrément petit, me fait remarquer que « certaines œuvres sont présentées beaucoup trop haut »…  Je ne sais quoi lui répondre. Un enfant – Kevin ( 10 ans) par exemple – peut toujours être soulevé par un adulte pour être à la bonne hauteur. Mais lui, je vais quand même pas lui suggérer de revenir avec un pote assez costaud pour le hisser au niveau des vitrines supérieures.

Dans la mesure où l’on ne parvient pas à contenter tous les visiteurs d’une exposition temporaire, je crois qu’il est assez illusoire d’attendre un quelconque résultat de cette conférence dont l’objectif est, officiellement, de limiter à deux degrés centigrades la hausse de la température du globe. Ou du moins cela va être très difficile.

Tout ceci me déprime. Je vais prendre un bain. Tant pis pour Kevin.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “CHEZ L’HUMAIN RIEN N’EST SIMPLE

  1. Pingback: Alerte catastrophe écologique et capitalisme vert | le grand monde de Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s