La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

AYLAN, PETIT BONHOMME MORT NOYE

2 Commentaires

Faut il montrer l’horreur ? La question est posée depuis ce matin. Le corps sans vie d’un petit bonhomme, un bambin de trois ans noyé avec son frère de cinq ans dans le naufrage d’une embarcation tentant de rejoindre la Grèce depuis les côtes turques fait la une de nombreux quotidiens européens – à l’exception notoire de la France qui retient son souffle devant l’arrivée des tracteurs aux portes de la capitale.
vente-armes22Montrer un enfant mort n’est, hélas, pas une nouveauté. Ce sont eux qui paient le plus lourd tribut à la folie meurtrière des adultes. Finie l’époque où les guerres ne tuaient que des soldats. De nos jours ce sont les populations civiles qui sont assassinées, violées, gazées, massacrées par de sinistres psychopathes armés jusqu’aux dents. Armés par qui d’ailleurs ? Par les grandes puissances qui ensuite s’offusquent devant les monceaux de cadavres générés par l’usage des armes en question.
La France, qui figure dans le haut du classement des marchands de canons, est un peu schizophrène. Le « pays des Droits de l’Homme » vend des engins de mort sans aucun état d’âme. Avions, bateaux de guerre, logiciels de flicage, accessoires en tout genre pour forces de répression… Mais attention, nous ne vendons qu’à des gens corrects. Les autres, De Saddam à Kadhafi en passant par les généraux algériens, les dictateurs égyptiens, on leur a vendu la panoplie et ensuite on les a dégommé à chaque fois que l’on pouvait .

france-egypte1
Cet enfant est mort à cause des marchands de canons. Les Russes arment Assad, les européens hésitent à armer les Kurdes, les Turcs auraient refilé en douce des munitions à Daesh. Et ensuite tout le monde pleure sur la photo du bambin noyé.
Mais pour en revenir au débat, faut il montrer cette photo ou pas ? Elle est terriblement dérangeante. Cet enfant ressemble tellement à ceux que l’on voit ici. Aux nôtres. Il a été habillé avec soin et tendresse par ses parents, est monté avec d’autres dans le bateau et 892411780_B976434351Z.1_20150902224241_000_GBS548C8Q.1-0.pngpuis l’irréparable s’est produit.

Je pense aussi à ceux qui ont l’horrible mission de collecter ces morts sur le rivage. Sur une des photos, on voit un gendarme turc qui porte le gamin mort dans ses bras. Que peut il bien penser cet homme confronté à l’insoutenable ? Il a peut-être lui-même un petit garçon du même âge. Et lui ce n’est pas une photo qu’il regarde, c’est un enfant mort qu’il porte dans ses bras et il en sent le poids. Dans tous les sens du terme.
Que penser de cette France où l’on débat pour savoir s’il fallait ou pas montrer cette photo ? Le débat est récurrent. Il y a quelques années, lors de l’éruption d’un volcan en Colombie, les médias du monde entier avaient filmé et photographié en direct l’agonie d’une fillette que l’on tentait d’arracher à une coulée de boue. Déjà on avait eu la traditionnelle litanie de  » y faut pas c’est pas bien, etc…. » Mais les organismes caritatifs avaient reçu plus de dons que d’ordinaire. Aujourd’hui, cette photo ne nous montre pas un enfant mort à cause d’un phénomène naturel. Nous sommes devant le triste résultat de nos renoncements collectifs, de notre cécité devant le drame humain qui se joue à nos frontières.
Je voudrais que cette photo ait le même impact que la fillette brulée au napalm pendant un bombardement au Vietnam.Hélas, les photos s’enchainent et les conflits se déplacent. Je voudrais que l’on établisse clairement les responsabilités des marchands d’armes. Je voudrais tant que cette photo réveille tous ceux qui s’assoupissent dans le confort européen. Je voudrais que l’on cesse de me détailler longuement les affres des passagers de l’Eurostar bloqués « à cause des migrants ». Je voudrais entendre un grand cri monter devant cette horrible « icône ». Repose en paix, petit bonhomme, si cela est encore possible. Mon cœur est lourd quand je regarde cette photo, et ma colère monte lorsque je repense à la satisfaction des marchands de canons/patrons de presse ( il semble bien que ces deux activités puissent être compatibles dans notre beau pays) lorsque nous arrivons à fourguer nos engins de mort. Elle monte encore d’un cran lorsque l’on s’émeut plus de la destruction d’un temple que des massacres perpétrés au Moyen-Orient. Repose en paix petit bonhomme, mort à cause des « jeux » stratégiques des grandes puissances qui au final, bandent surtout pour le fric et le pétrole. Repose en paix petit bonhomme à qui on a volé la vie.

PS : Cette photo d’enfant mort est terrible. Elle parait juste après celle d’un « philosophe » posant pour SA gloriole dans une grotesque mise en scène « en première ligne ». Cette image là n’est pas terrible : elle est obscène. Certains nous mènent en bateau. D’autres montent à bord et en meurent.

 

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “AYLAN, PETIT BONHOMME MORT NOYE

  1. Grand merci de bien faire le rapprochement entre la mort de ce petit bonhomme et les marchands d’armes.

    Faudra aussi que l’on demande des comptes aux gouvernements qui font voyager sans difficulté des marchandises sur toute la planète mais refusent le voyage des êtres humains en quête d’un endroit vivable.

    • Il faudrait être idiot ou malhonnête pour ne pas y songer…. Sinon c’est vrai qu’on a fait plus d’efforts pour faciliter la circulation du pognon et de la camelote que pour celle des êtres humains. Seuls les riches peuvent se balader où ils veulent ( c’est sympa le soleil et l’exotisme pour les vacances). On refabrique des barrières, des murs…. Quelle erreur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s