La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

CA SE COMPLIQUE

1 commentaire

SDIM0041Intrigué par ces attestations manquantes je suis donc descendu de mon dix-huitième jusqu’à la chic et rectiligne rue de Rivoli pour effectuer quelques vérifications avec les services administratifs du musée. 

La personne chargée de mon dossier est en vacances, une de ses collègues me reçoit. Ô surprise ! Après quelques minutes, elle me confirme que pendant les mois pour lesquels Paul Emploi me demande de fournir des attestations, je ne travaillais pas ici. Je m’en doutais déjà un peu… Je sais encore ce que je fais ou pas.

SDIM0076

Crue 1910 : en haut et hors cadre.

Je ressors des bureaux, traverse la cour carrée, pas vraiment la pêche pour aller saluer les éventuelles connaissances vers la pyramide, trop « low » pour me montrer. Pont des Arts, cadenas dans les coins, Quartier Latin. Entrer dans des boutiques, échapper à la chaleur, regarder les bouquins, les DVD, en prendre même quelques-uns en main, les soupeser avant de les reposer, ressortir les mains aussi vides que la tête, se laisser glisser sous le soleil jusqu’au métro Odéon. Ligne 4. Retour à la case départ.

SDIM0078

Devant un centre d’aide sociale, un grand gaillard avec un brassard siglé sécurité. Il téléphone, masquant sa bouche derrière une main tatouée des cinq points. Je passe. Fait chaud et lourd. Chouïa de poussières aussi. Paname en août quoi.
Balcon.Verveine. Musique. J’ai un toit, de l’eau potable, de l’électricité et une connection internet. Amen. Demain, p’tit dej’, café, rasage, brossage, cavale chez Paul Emploi. Il faut que l’on mette un peu les choses à plat. Au niveau de mes finances.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “CA SE COMPLIQUE

  1. Paul a visiblement des instructions pour laisser ses prestations au repos cet ete, l ami.
    T aurais du venir avec nous en Choumadie, msieur.
    Un gros bisou en attendant de te revoir
    Slavic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s