La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

RENOUVEAU

Poster un commentaire

SDIM0863 - copie

Un soleil timide
Et les bourgeons s’ouvrent
Vert tendre du printemps
Qui tempère les horreurs
Et la folie des hommes
Un café en terrasse
Les yeux mi-clos
Pour oublier un instant
Nos malheurs nos misères
Il fait beau il fait chaud
La sève s’élève
J’aime tant ces moments
Où la nature s’épanouit
Indifférente à notre connerie
Les sous-bois sont fleuris
Mon âme fatiguée revit
Je reprends mes esprits
Le temps d’un sourire…

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s