La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

BIENVENUE A BORD

Poster un commentaire

IMG_0080

Ce n’était donc pas un accident. Ni un acte terroriste. Peut-être juste un gros flip. Le copilote a pété les plombs et a embarqué tous les passagers dans son mauvais délire.
Les compagnies aériennes se disent qu’il est plus prudent de ne jamais laisser un type tout seul aux commandes d’un avion de ligne. On les comprend. Il est fort possible que pendant quelques semaines, les gens aient un petit pincement au cœur lorsqu’une fois assis dans l’avion, ils entendront le chef de bord se présenter et leur souhaiter un agréable voyage…. C’est normal. On imagine aussi que les compagnies aériennes vont examiner de plus près les antécédents de leur personnel naviguant. C’est normal.

Ce qui est curieux c’est que l’on ne se pose pas le dixième de ces questions avant de porter quelqu’un au pouvoir. Car, si l’on écarte les royautés plus ou moins séniles et les dictatures plus ou moins sanglantes, la plupart des peuples qui se veulent civilisés choisissent leurs dirigeants. Ces derniers proposent un programme destiné à séduire le corps électoral, on colle des affiches partout, quelques meetings pour chauffer la tambouille et on organise un grand débat à la télé avec des invités représentatifs de la population ( NB : Ne cherchez pas à vous identifier à ces citoyens lambda qui ne sont là que pour donner l’illusion d’une concertation le temps de l’émission). Ensuite on vote et le gagnant devient président de la République, ou Premier ministre, ou encore président du conseil… Ca dépend des pays et des institutions.
Une fois élu, le bonhomme n’a quasiment plus de compte à rendre. Chez nous, d’après la Constitution il est même « irresponsable ». C’est vous dire la confiance qui règne. Et bien sûr, s’il déconne, pas question de le traiter comme un clampin de base. Bref, on file les clés du pays à un mec qui n’appliquera pas le dixième ses promesses électorales, s’assied sur son programme et reçoit d’autres chefs d’états en grandes pompes pour bien montrer que c’est lui qui est aux commandes.

h-4-2661190-1323957026

11% d’intentions de vote dans les sondages en 1981… Depuis on s’ennuie.

Chez nous, une fois le président élu, le peuple n’a plus son mot à dire. Le président choisit tout seul un premier ministre qui lui propose un gouvernement. En principe ils sont donc deux dans le cockpit et si l’un deux a envie d’aller pisser ou de faire un tour en scooter, l’autre est censé tenir le cap, les yeux rivés sur le tableau de bord où la cote de popularité sert d’altimètre. Il y a plein d’autre machins qui clignotent : la courbe du chômage, celle du CAC 40, la parité dollar-euro, les affaires en cours, les commissions pour rendre des rapport sur les rétro-commissions…. C’est pas facile de piloter un avion, alors un pays, je vous dis pas.
Pourtant, le plus souvent, les peuples choisissent des gens bizarres avec des egos surdimensionnés, des types qui prétendent avoir LA solution et qui en plus ont le culot de faire croire que c’est pas si compliqué de sortir de l’ornière. Votez pour moi. Un bon programme électoral c’est un slogan simpliste (Force tranquille, France forte, etc…) et quelques propositions plus ou moins bidons pour décorer les affiches et animer les meetings.
b2-20130312Au final, il arrive que des grands malades se trouvent aux manettes et envoient des pays entiers dans le mur. Dernier exemple en date, Georges W Bush a déclenché des guerres pour anéantir des armes de destruction massive qui n’existaient pas. Un quart de siècle plus tard, le pays où il prétendait installer la démocratie est toujours à terre et toute la région  est en feu. Combien de morts? Poutine est il bien net ? Marine Le Pen est elle sincère ? Et toutes ces personnes qui veulent diriger des pays entiers sont elles psychologiquement équilibrées ? N’avons nous pas face à nous une belle brochette de menteurs pathologiques, prêts à promettre tout et son contraire afin de pouvoir poser leur cul sur le trône ?
Pour les prochaines élections, ne serait il pas plus prudent de les passer au détecteur de mensonge lors d’un grand débat public ?

Ceci dit, certains candidats, une fois élus, appliquent leur programme à la lettre. Pour le meilleur cela nous donne l’ex président de l’Uruguay : « Pepe Mujica se distingue par son mode de vie, très éloigné du faste habituel de la fonction présidentielle. Délaissant le palais présidentiel, il habite la petite ferme de son épouse en dehors de Montevideo. Il continue à y cultiver des fleurs avec elle, à des fins commerciales, et donne environ 90 % de son salaire présidentiel à des organisations caritatives ou pour aider des petits entrepreneurs, conservant pour lui-même l’équivalent du salaire moyen en Uruguay. Lors de la vague de froid qu’a subie le pays en juin 2012, il a immédiatement inscrit la résidence présidentielle sur la liste des refuges pour les sans abris ». ( ce n’est pas une hallucination, ce type existe vraiment )…. Pour le pire, n’oublions jamais Hitler qui, une fois élu, appliqua à la lettre la totalité de son programme tel qu’il l’avait exposé dans « Mein Kampf ».
Bref, il est important de bien se renseigner sur les antécédents d’un candidat avant d’aller voter pour lui et de lui laisser les commandes. Même localement.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s