La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

MESAVENTURES ICONOGRAPHIQUES – ACTE 2

Poster un commentaire

playmobil pic - copieAu vu du grand nombre de visiteurs ( plus de 350 sur le weekend ) je pense qu’il est juste de faire un point sur les dernières « avancées » de ce dossier.

Du côté des gens qui lèvent 5 millions mais ne parviennent pas à payer les droits photos, pas de réponse. C’est fort dommage.

Du côté de l’ancienne entreprise, celle dont l’intitulé figure sur tous les documents ( factures, accréditation, fiches de paie ), j’apprends aujourd’hui que la personne qui m’a employé au nom de cette entreprise au printemps 2014, l’avait quitté depuis janvier 2013.

Avis aux agences photos : n’envoyez plus de courrier à cette adresse, c’est une perte de temps et, comme on me l’a bien dit : « nous ne pouvons rien faire puisque ceci ne nous concerne pas ». Dont acte.
En ce qui me concerne faute de réponse à mes derniers courriers, rendez-vous a été pris à l’ Inspection du Travail ce jeudi.

Ulcéré par ce genre de pratique qui m’associe au non-paiement des droits photographiques, et en l’absence de réponse de la part des parties concernées, je ne peux que porter l’affaire devant les instances chargées de faire respecter le droit du travail.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s