La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

DE REPOS

Poster un commentaire

DSCF1545

Rue des Poissonniers

DSCF1549

Monsieur Paul ne reçoit pas.

DSCF1555

Exorciste chez Paul Emploi ?

Aujourd’hui je suis de repos. En congé. J’en profite donc pour aller préparer des amortisseurs à la chute programmée des revenus :  mon contrat temporaire se termine le 19 février et que je suis « en fin de droits ».

Pas de bol, Paul Emploi est fermé aujourd’hui. Tout comme il y a quelques jours. Mais aujourd’hui, c’est moins inhospitalier. Un type est planté là dans le froid pour nous expliquer que c’est fermé. Une affiche précise la date de reouverutre (sic). D’en haut, vue plongeante sur l’intérieur de l’agence. Des chômeurs sont à l’intérieur. Des privilégiés ? Des VIP de la précarité ? Et puis des ouvriers bossent mais vu de loin, leur façon de travailler semble des plus étranges. Bref, il est temps de repartir en direction de la CAF qui est ouverte. Le monde à l’envers en quelque sorte. Là, on m’explique gentiment que j’ai intérêt à compter sur moi-même sur les mois à venir. Je m’en doutais un peu.
Je ressors et file sur Paris-Store pour faire provision de riz. Fermé aussi comme tous les lundis. La journée part en vrille. En repassant par la rue Ordener, un éclat de soleil fugace illumine les nouvelles fresques.DSCF1598
Je repense au Louvre et à tous ces objets parfois vieux de plus de 3000 ans. Histoire de relativiser ma lancinante recherche de subsides pour ne pas tomber dans le trou. Cela ne me console guère. Retour à la maison. Préparer d’autres dossiers pour aller demain après-midi faire la queue chez monsieur Paul. On ne parle plus beaucoup de Charlie. Les sportifs se réjouissent d’un titre mondial en hand-ball, gagné par les Français au Quatar. L’indice CAC 40 s’est engraissé et dépasse les 4500 points. Il y a un ou deux ans il était passé « sous la barre des 2800 points » et les boursicoteurs flippaient un peu. Mais annexions territoriales, décapitations, assassinats , bombardements aveugles, plans sociaux et licenciements à sec ont fait remonter l’indice de confiance. Allez comprendre.

DSCF1609 La finance n’a que faire des travailleurs, elle s’enrichit malgré la montée du chômage et fabrique de l’argent avec la sueur des pauvres. Cela en devient franchement gênant. Obscène.
Après-midi vide en vue. Glander dans les rues en quête de lumière, trouver des raisons d’être heureux malgré tout, s’accrocher aux petits bonheurs pour oublier les grosses angoisses… Aujourd’hui repos. Demain le musée est fermé. Va falloir se glisser entre les trous pour trouver quelques sous…. Un p’tit louis d’or pour mettre dans les crêpes de la Chandeleur ?

DSCF1589Les crêpes c’est bien, c’est pas cher. De la farine, deux oeufs, du lait allongé d’eau. Ensuite on laisse reposer la pâte. On se repose aussi. Noix de beurre qui grésille dans la poêle. En trouver une qui n’attache pas. Et voilà une manière pas chère de m’occuper les mains tout en me vidant la tête. En malaxant ma pate à crêpes, attention aux grumeaux,  j’allume la radio. Plus de Charlie. Fric et froc, les frasques sexuelles d’un politicien dévoilées en correctionnelle, « on peut enfin rejoindre les stations de ski dans les Hautes-Pyrénées ». Le grand ordinaire est de retour. Du croustillant et de la glace. Et au dessert, le CAC 40 finit « termine en vert pour la quatrième journée consécutive ».

« Elle est pas belle la vie », dis-je à la pâte qui repose, certain de ne pas avoir de réponse.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s