La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

WATTEAU, FRAGONARD ET LES CHINOIS

1 commentaire

Secteur Watteau-Fragonard. Sully deuxième étage, tout au fond du musée et au dessus de la colonnade de Perrault…DSCF8273

Aujourd’hui, ni Rhodiens ni Almoravides, mais un grand bain de peinture allant des tons chair de Boucher aux teintes sourdes des natures mortes – mais pleines d’énergie – de Chardin. Sans oublier le portrait de Diderot, les tableaux de Greuze et ceux de Fragonard. Excusez du peu… Une aile du musée un peu délaissée par ce qu’il conviendrait d’appeler le gros de la troupe et où les quelques visiteurs que l’on voit ne sont pas arrivés ici par hasard . Ils savourent en connaisseurs un festival de couleurs

Mea culpa, je ne m’étais jamais vraiment penché sur cette section de la peinture française que j’avais traversé plusieurs fois à grands pas sans vraiment prendre le temps de regarder les toiles . Et d’un coup, je suis invité à y passer une bonne partie de la journée. Un vrai luxe… Mais, pour être pragmatique, oublions un instant les couleurs de Fragonard et intéressons nous aux épinards. Nous sommes ici à l’extrémité Est du bâtiment et pour parvenir à la cantine il faut remonter des siècles d’histoire. Pour la rejoindre, plusieurs axes possibles. Soit par les antiquités égyptiennes sises à l’étage inférieur, soit par les appartements royaux et leur mobilier, soit par la Mésopotamie mais c’est un peu profond et compliqué. Pas simple mais jouable.

L’enfant au toton – Jean-Baptiste Siméon Chardin (1699-1779)

 

Sinon je me dis qu’en ce bas monde où l’on a la manie de coller un chiffre sur tout, c’est assez coton d’estimer la valeur de ce qui m’entoure. Ces tableaux sont tous uniques et tout le pognon du monde ne saurait les multiplier. C’est assez fou d’être planté là sur une chaise au milieu de cette profusion de chefs d’oeuvre. Le seul souci, c’est la cantine un peu lointaine et la pause clope écourtée. Hormis ces menues contingences, je suis heureux au deuxième étage de l’aile Sully qui, de surcroit, n’est pas envahi par le public. De surcroît, dans cette section, les visiteurs peuvent photographier les œuvres et je n’ai pas à intervenir pour leur interdire de prendre des clichés avec leur téléphones. Je me demande ce que penseraient Boucher, Watteau ou Fragonard de ces pratiques un tantinet scabreuses. Heureusement, parfois, un type un peu plus posé sort un carnet et esquisse quelques croquis, ou même une petite aquarelle bien tournée. On reste entre gens de bonne compagnie.

DSCF8331

Le pèlerinage à l’île de Cythère – Antoine Watteau

 

Vers midi, après avoir mangé, une envie pressante m’amène aux toilettes installées sous la pyramide. Là c’est la cohue. J’attends patiemment mon tour et m’installe peinard devant l’urinoir en pensant à Duchamp. Soudain je sens une présence derrière moi, mais vraiment proche, toute proche. J’entends parler chinois. La présence se fait insistante. Je termine, me reboutonne et lorsque je me retourne, un chinois, déjà demi débraguetté, me regarde d’un air pressant. Derrière lui, une bonne dizaine de fils du ciel, tous à la queue leu leu. Il est temps de filer retrouver les friponneries licencieuses de Boucher et de Fragonard.

DSCF8288

Les rois du pixels en pleine action

 

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “WATTEAU, FRAGONARD ET LES CHINOIS

  1. T’as eu chaud avec le chinois !
    J’aime bien la façon dont tu transformes l’acte d’aller à la cantine en voyage inter-époques 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s