La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

AUTOUR DU LOUVRE

1 commentaire

DSCF7378
Quelques instantanés arrachés pendant les pauses… La journée commence avec un gros bonhomme couché sur la banquette du métro. On s’entasse station après station. Personne n’ose réveiller l’imposant personnage. On se serre. Son bras glisse. La main au sol entre les pieds de la France qui se lève tôt.

DSCF7354
Palais-Royal. Je sors. Un type dort dehors. Il fait plutôt frais. Je file vers l’accès dit de l’Oratoire, badge et entre dans le Louvre. Petit plaisir de se sentir si peu nombreux dans le gigantesque bâtiment. Ca frémit aux entrées. Petite cigarette vite fait devant la pyramide. Et les premières questions tombent : Où dois je entrer ? Bras tendu indiquant « le parasol blanc là-bas ». Encore quelques semaines et je saurais le dire en chinois, en ouzbek et en martien.

DSCF7389
Pas trop de corbeaux. C’est le jour des mouettes. Pas trop de monde. Et puis une rencontre, une vraie : Nigel. Il est venu voir la Joconde mais a perdu sa famille entre le bureau de Paris Vision et l’entrée du musée. Il nous explique tout cela, tranquille, so british, mais pas snob, plutôt le type avec qui on se voit bien descendre une pinte en jouant aux fléchettes dans un pub à la campagne. Le bureau de Paris Vision où on l’a envoyé chercher ses billets était, contrairement à ce qui était indiqué, fermé. D’autres gueuleraient, engueuleraient. Pas Nigel.

DSCF7423
Il est là, devant nous, grand, costaud et un peu enveloppé, genre gros ours mais gentil comme tout. On discute un peu. Il a l’air tellement cool que je lui passe mon portable pour qu’il joigne son épouse, disparue avec les enfants. Ca ne répond pas. Il laisse un message, me rend mon téléphone et attend devant la pyramide. Nous bossons, indiquons, aiguillons les visiteurs et, pendant ce temps, Nigel se balade sur l’esplanade côté ensoleillé en attendant qu’arrive sa famille.
Il revient au bout d’un moment. Nous discutons de tout et de rien. Il est tranquille, ne s’affole pas, n’en veut à personne. Moi j’aurais déja balancé des pavés dans la vitrine de Paris Vision. Pas lui. Avec un sourire un peu las il nous dit qu’il a perdu sa dernière chance de voir Mona Lisa.
DSCF7301Je lui repasse mon portable. Enfin son épouse est au bout du fil. Elle est rentrée à leur hôtel à côté d’Eurodisney. Nous expliquons à Nigel comment retourner là-bas. Métro, Chatelet, RER et tout et tout. On lui marque tout sur un petit bout de papier qu’il enfouit dans la poche de son pantalon. Et surtout nous lui disons combien nous le trouvons très fort d’accepter ainsi le mauvais sort qui lui a fait perdre une bonne partie de son après-midi et de ne pas s’énerver. Le flegme britannique dans sa plus haute expression.DSCF7315  Il sourit, toujours de ce sourire gentil et un peu las, s’en va vers le passage Richelieu, se ravise et revient vers nous pour nous demander s’il peut nous prendre en photo pour montrer à sa femme les deux personnes « super sympa » qui l’ont aidé au Louvre. OK Nigel. Mais toi aussi tu nous a apporté beaucoup aujourd’hui. Des rencontres de ce type, c’est pas si commun qu’on le voudrait. Nigel, on espère bien qu’un jour tu pourras revenir et voir la Joconde. Et le reste aussi.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “AUTOUR DU LOUVRE

  1. Sympa, la rencontre !
    Je continue à adorer tes photos. Celles avec les mouettes sont superbes (les autres aussi, mais j’aime les mouettes)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s