La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

EN VRAC A PARIS

Poster un commentaire

Il faut vraiment beau et chaud pour un début octobre. Le réchauffement climatique n’a pas que des mauvais côtés. 

vitrine à Belleville – 2014

Suffit de ne pas acheter au bord de la mer. De toute manière, pas les moyens d’acheter, à la mer ou sur terre, trop cher. Il fait chaud, il fait beau. Super, non ? On va pas exploser la facture de chauffage si cela continue ainsi. On fêtera Noël en caleçon. Que du bon. Evidemment, sans argent en poche, c’est moins rigolo de se balader en ville. Quoique le spectacle soit là, émouvant et mouvant, des tronches sympa, des moins, des « de cake », à Paris c’est varié.

Je croise une copine qui me raconte que dans un « brief « au boulot – elle bosse dans des trucs plus ou moins médicaux – elle a lu les mots suivants : infos MST. Histoire d’être sûre, elle demande à un collègue s’il s’agit d’un focus sur les MST, les maladies sexuellement transmissibles en bon français. L’autre la détronche comme s’il était en face d’une extra-terrestre et lui balance d’un air d’évidence que « non, bien sûr que non ce n’est pas de cela qu’il s’agit, mais de la Ministre de la santé ». Ah bon ? On a déjà eu DSK, NKM, (que je confonds parfois avec KTM mais c’est une marque de motos ) et voici MST, plus connue sous le nom de Marisol Touraine. Qu’est ce qu’on peut se marrer dans l’univers feutré de l’industrie pharmaceutique. Ca ne chôme pas du côté des neurones.

DSCN4952

Affiches – Paris

J’ai bien ri et  je suis reparti dans la ville, perché sur un vélib’ertaire, à fond vers le centre ville, destination finale, une projection à l’école normale supérieure. Et oui. Bon c’est pas tous les jours que je mets les pieds là-bas. D’une manière générale, le Quartier Latin ne m’attire plus. Trop de fringues et de fast-foods, plus assez de fous autour de la fontaine. Ici comme un peu partout dans la ville, les lieux se sont modernisés, embourgeoisés. Des passages publics sont privatisés, les bancs ont foutu le camp et le quartier a perdu une partie de son âme. Ca vivote et ca vieillit doucement.

Je longe le Sénat en ayant soin de ne pas réveiller les locataires de la chambre haute et j’arrive rue d’Ulm. La nuit est tombée. Projection en avant-première d’un film sur la vie d’un philosophe. Ca fait du bien aux neurones. Après le film, petite collation. Tout le monde est fin, subtil, intelligent, cultivé, bien habillé. Le charme des réseaux chics. J’arrive à me fondre un moment dans le décor, attrape un Perrier et quelques petits fours. On me demande si je suis philosophe. Je me souviens de mon année de terminale où je séchais les cours par semaines entières et m’en tire par une pirouette avant de quitter ces lieux où souffle le bel esprit.

DSCN5032

Zen attitude – Paris 2014

Dehors, dans le noir, je croise les ombres de la nuit. Un type dort dans une des rares cabines téléphoniques qui subsistent dans les rues de la capitale. Plus loin, une jeune mère avec un bébé dans son couffin. Ils vont dormir là, sur le trottoir du boulevard saint-Michel, à quelques centaines de mètres de l’école et des petits fours, à deux pas de ceux qui admirent la belle révolte du philosophe. Deux mondes qui se croisent sans se voir. Ou plutôt un seul monde pluridimensionnel où cohabitent le meilleur et le pire. C’est ainsi depuis toujours et seul le décor change. Pour le reste rien ne bouge.

Je file une pièce d’un euro et garde l’autre. La dernière. Il fait toujours chaud. Du haut de mon vélo, je file vers la Seine en essayant de ne pas être en colère. Sois philosophe, mon gars. Et si cela ne suffit pas, indigne toi, c’est à la mode et cela te donnera la glorieuse allure d’un combattant pour un monde meilleur.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s