La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

DRÔLE DE MONDE

2 Commentaires

Monsieur Lalouze trouve que le monde ne tourne pas rond. Alors que la ville de Montpellier est inondée par le Lez, Monsieur Lalouze, à sec à Paris, cherche du pèze.

Un curieux pas de deux dans un quotidien vaseux. Les vases communicants sont bouchés, les lois naturelles bafouées. 
Nous pataugeons.

Rue de Clignancourt

Paris – octobre 2014

Le climat dérape. Les vents se lèvent et les épis se couchent. Les glaces polaires fondent, la mer monte et envahit les terres. Le chômage bétonne les têtes et prépare les esprits au pire. Monsieur Lalouze tente de retenir son dernier soupir. Il en a marre des guichets, des papiers cent fois photocopiés pour prouver l’étendue des dégâts. Dégâts des eaux, risque zéro, dommages collatéraux dans ce zoo où nous errons sans direction. l’humanité fonce comme un poulet sans tête, l’argent appelle l’argent et la pauvreté les emmerdements, un toit pour qui, un toit pour toi, oui mais pourquoi, tête à queue vicieux, la propriété c’est le vol, pas de bol. Pauvre, oui, mais honnête, et cela commence à bien faire, mon frère, vois ceux qui se gavent, et les autres en bas qui se battent pour les miettes.
A Montpellier le Lez retourne dans son lit pendant qu’à Paris, Monsieur Lalouze se tourne dans le sien, attendant un sommeil qui ne vient pas. Vous avez demandé le sommeil ne quittez pas, vous avez demandé le sommeil , ne quit… Plus de batterie, plus de message ni de liaison. Tout nu tout con, juste ses cinq sens, son cerveau, sa bite et son couteau, Monsieur Lalouze s’égare dans les recoins sombres de la toile. Odeurs de meurtre, de sexe, d’humeurs purulentes, couleurs de chair à vif, peaux blêmes, où est le problème ? Monsieur Lalouze se dissout dans l’acide, les factures, les règlements, les dossiers, les attentes, que du mou, du passif.
Entre deux formulaires et quelques guichets il voit le ciel bleu et les ombres qui s’allongent. Un jour de plus a disparu de son existence. Il ignore sa date de péremption et c’est mieux ainsi. Il se sent comme un yaourt moisi dans un frigo éteint. Aujourd’hui à moitié fini, demain trois fois rien…

Coffe - copie
Le monde ne tourne pas rond et Monsieur Lalouze pète doucement les plombs.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

2 réflexions sur “DRÔLE DE MONDE

  1. Cette photo de vitrine illustre bien l’étrangeté du monde où nous vivons. Et l’idée de mascarade.
    Tout ça va nous péter à la gueule, c’est sûr et certain.
    Même en tant que « privilégiée », je ne peux ignorer que tout se délite et va mal.
    Je te souhaiterais quand même une situation un peu moins inconfortable, dans laquelle tu pourrais ne plus être dans ce « mou » dévastateur.
    Un salut, l’ami 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s