La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

NO SMOKING

Poster un commentaire

L’étau se resserre. La cartouche de cigarettes détaxées est terminée.

Arrêter ?  Se coller en tête un manque supplémentaire à combattre, une raison de plus d’être nerveux, alors qu’il conviendrait d’affronter l’avis de tempête d’un air impavide. Attentes. Guichet. On appelle les numéros. Les écrans plats clignotent au dessus de nos têtes. Triste bingo administratif. Labyrinthe pour âmes en peine.

DSCN4594
Ailleurs c’est pire. On dort sous des tentes derrière des barbelés ; on ne va donc pas pleurer sur notre sort, même si nos rêves d’hier s’enlisent dans la fonte des banquises et que nos plans sur la comète pètent un à un au-dessus de nos têtes. C’est bientôt la fin de la fête, il va bien falloir s’y faire.

P1110074
Il ne reste que deux cigarettes. Haleine de cendrier. Se sentir un peu albatros, avec les ailes de géant et tout et tout, mais mazouté du bec aux palmes.

Encore deux cigarettes.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s