La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

TOKYO !

Poster un commentaire

Tokyo… Gros morceau. Ville superlative, tentaculaire, des buildings et des petites maisons en bois, un empilage en forme de Lego fou furieux, des autoroutes au-dessus des maisons, des clochards hallucinants, du fric et des boutiques chics…

Bref, on trouve tout ici – sauf un joint mais on peut franchement s’en passer car le spectacle est suffisamment curieux pour s’exploser l’esprit sans aucun adjuvant. Sinon, depuis mon dernier voyage il y a trois ans, c’est toujours plus d’immeubles, le Sky Tree deux fois plus haut que la Tour Eiffel, et partout ces types en uniformes devant les chantiers, aux carrefours, pour assurer la sortie des parkings… Les Nippons sont fans de ce genre de costume. Sinon, c’est la tenue standard des « salarymen » en chemise blanche avec leur badge autour du coup.

IMG_1482

 

IMG_1468

J’ai une attirance pour le quartier de Monzen-Nakacho. Il n’a rien de touristique, mais on y retrouve l’ambiance des films de Ozu. Les gens sont tranquilles, simples et rigolards. Et puis, bien que Tokyo soit une des plus vastes concentrations urbaines  au monde, on entend chanter les cigales le long des boulevards. Paris, en comparaison, semble une gentille petite ville de province. Ici ca brasse nuit et jour, un flux incessant de voitures et d’illuminations. La ville ne dort jamais que d’un oeil.

IMG_1622

Je pars le long de la Sumida, large fleuve qui sent un peu la mer, en regardant passer des bateaux passagers et quelques scooters en route vers Asakusa. Par endroits des SDF reconstituent de petits villages. Non loin, des buildings et des banques… Et partout, des distributeurs automatiques de boissons. Je me perds dans des ruelles et en sors pour me trouver devant un croisement autoroutier assez dingue. On pourrait faire des milliers de photos chaque jour…

En voici quelques-unes….

IMG_1561

 

IMG_1582

IMG_1633

IMG_1504

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s