La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

TOUS DANS LE MEME VOL ?

Poster un commentaire

SDIM0016

 

Il fait chaud sur la ville. La radio égrène les morts. Et je suis là planté comme un con à me demander ce que je peux faire à part constater que l’humanité n’a toujours rien compris et qu’en dernier ressort c’est la loi du plus fort qui l’emporte, qu’il ait tort ou raison.

Dans ce désastre planétaire je trace le mien. Trainée baveuse qui photocopie des papiers pour gonfler des dossiers, un escargot sous amphétamines qui rêve de s’enfoncer tout au fond de sa coquille pour ne plus voir ni entendre la cacophonie mortifère des actualités.

L’homme est il bon ? Oui assurément. Hormis quelques raclures qui rêvent d’asservir les masses dans un totalitarisme basé sur le productivisme et les envies consuméristes, l’immense majorité des êtres humains est pacifique. Pour peu que chacun mange à sa faim, dispose d’un toit pour s’abriter, d’électricité et d’eau potable…

C’est là que le bât blesse. Des quantités de gens n’ont pas d’accès à l’eau potable, pas plus qu’à l’énergie. Il en est également beaucoup qui ne mangent pas à leur faim. Ce non-partage semble s’installer dans la durée. Les pays riches, assis sur leur magot, entretiennent des armées pour casser la gueule aux récalcitrants qui refusent d’entrer dans le rang. On n’est pas ici pour philosopher. Non. On est ici pour faire du fric, le dépenser, en refaire, recommencer, accumuler des thunes et des trucs, acheter des terrains, posséder… Ivresse douteuse qui voit certains dépenser en une soirée le budget annuel d’une famille.

SDIM0004civilisation occidentale au 21ème siècle

Je n’ai rien au contre les riches mais la pauvreté me gêne. Et, comme je suis un être simple, lorsque je constate – statistiques à l’appui, que depuis une décennie ou deux, les riches s’enrichissent et les pauvres s’enfoncent, je me peux m’empêcher de penser que ces chiffres sont la preuve que lorsque certains se goinfrent les autres se battent pour les miettes que l’on voudra bien leur balancer. Oui, mais on dit que les économies émergentes blablabla… Elles ont bon dos les économies émergentes, ces endroits où le « progrès » consiste à quitter son village pour aller fabriquer des fringues pour les habitants des pays riches, être payé une misère pour finir enseveli sous les décombres d’une usine.

Pourtant, en haut de la pyramide des fortunes se font. Les enjeux sont énormes. Le budget consacré à la promotion du produit est conséquent. Le top model sur l’affiche est cher. Très cher. En revanche, les ouvrières de Dacca sont très peu payées. Mais il faut dire que là-bas la vie est moins chère et qu’en délocalisant, on aide ces pauvres gens à décoller économiquement. On se fait aussi de très confortables marges en revendant en Occident ces vêtements qui n’ont pas coûté très cher aux grandes enseignes, mais on n’ira pas trop se vanter de cet aspect des choses. On pourra même se draper dans une éthique en toc, affirmer haut et fort que jamais on aurait imaginé à quel point les conditions de travail étaient déplorables dans ces usines, que l’on a été trompé par des intermédiaires. Que ne dirait on pas pour enrayer la chute de ses actions en Bourse ?

SDIM0032

Pourtant nous sommes tous dans le même vol. En première classe on dispose d’un service à la place et le personnel de bord est au petit soin pour les passagers. En classe éco, c’est un peu plus serré, on boit plus d’eau que de champagne mais cela ne se passe pas encore trop mal. En dessous, dans les soutes, les esclaves s’entassent. Tous dans le même avion. On est sans nouvelles du commandant de bord et il n’y a plus assez de plateaux-repas. On redoute un peu la chute de l’histoire…

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s