La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

MONSIEUR LALOUZE AIME LE PRINTEMPS

Poster un commentaire

– Putain ! T’as vu le nouveau gouvernement…

– Euh moi en ce moment c’est plutôt le printemps, les arbres en fleurs, ce genre de trucs …

– Merde ! (une pause) Valls…. Putain, c’est grave, non ?

– Oh, un papillon !

– T’es vraiment le roi des cons avec ton papillon.

– Et des bourgeons.

– Tu crois que l’arrivée du printemps va faire reculer le chômage ?

– Je ne sais pas. Mais l’essentiel c’est que le chômage ne fasse pas reculer le printemps,non ?

– Mais t’as aucune conscience politique ? tu te sens pas concerné ?

– J’ai conscience d’être parfois cerné par les cons.

– Ouais mais la montée du FN tu t’en fous ?

– Qu’est ce que je viens de te dire ? Tu ne m’écoutes pas ?

– N’empêche…

– Oui ?

– Putain, les gens sont vraiment cons !

– Les gens c’est aussi toi et moi. Il n’y a pas eu de coup d’état à ma connaissance.

– On est dans la merde.

– C’est un bon engrais. On dit que les plus belles fleurs poussent sur le fumier.

– On va dans le mur…

– Faut tourner à gauche ou à droite pour l’éviter ?

– T’es pas possible !

– Ferme là un peu et respire. Tu sens l’odeur du printemps ?

– Je fais une allergie au pollen, alors le printemps, moi….

– Les jours rallongent et il fait meilleur. C’est bon non ?

– Tu vas voir avec le réchauffement climatique.

– Le printemps sera chaud ?

– Moi je dis que ca va péter !

– Depuis le temps qu’on le dit.

– Les gens en ont marre !

– On peut déja commencer par vivre autrement et cesser d’acheter toutes les conneries qu’on nous met sous le nez.

– Tu veux que le commerce et l’industrie se cassent la gueule ? Mais y’aura plus de boulot !

– C’est là que ca devient intéressant.

– Mais t’es un sacré branleur toi !

– Ben oui.

– Et sans boulot on fait comment ?

– On vit, on respire et on commence à réfléchir…

– Ouais c’est bien joli tout ca mais concrètement tu fais comment ?

– Je pille, je viole, je tue.

-Tu… tu déconnes ?

– Ben oui.

– Bon, faut que j’y aille. Salut.

– Salut. Et «carpe diem ».

– Hein ? Qu’est ce que t’as dit ? J’ai pas compris.

– Je sais. C’est le problème.

th-2

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s