La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

MALBOUFFE A L’ELYSEE ?

1 commentaire

Une caméra vicieuse comme il y en a de plus en plus grâce aux avancées technologiques a pu enregistrer une ministre qui, sur le perron de l’hôtel Matignon ( pas la peine de réserver c’est déjà complet ), où elle venait d’être invitée à déjeuner – chichement comme on peut l’imaginer puisque ces agapes sont financées par l’argent public – se plaindre que la cuisine servie la veille lors d’un dîner officiel à l’Elysée était « dégueulasse ». Précisons que pour ce dîner aussi, elle était invitée car tous ces braves gens sont nourris et logés à titre gracieux par la République.

Tout d’abord, je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances à ces pauvres élus contraints de vivre sous « les ors de la République », mais aussi à ingurgiter des repas « dégueulasses ». C’est dur d’être ministre. On ne s’en rend pas bien compte, nous autres, les croquants, tout occupés que nous sommes à travailler – où à chercher du travail – pour payer nos loyers et notre bouffe, plongés jusqu’au cou dans un quotidien où trois millions de citoyens n’ont plus d’emploi et se débrouillent tant bien que mal pour (sur)vivre.

Est ce que cette dame sait ce que mangent les plus pauvres dans ce pays ?  Probablement pas. Et si elle le savait, elle trouverait probablement que c’est « dégueulasse ». Il paraît qu’il y a deux siècles et demi, le peuple français a fait la Révolution. Il paraît même qu’un soir d’août, les privilèges furent abolis. Il paraît… Pourtant, lorsque notre gouvernement veut  honorer le dirigeant d’un pays qui s’affirme « communiste », il organise un repas de gala au château de Versailles avec un concert  (pour faire passer la bouffe « dégueulasse »?).

C’est grâce à ce genre de comportement obscène que la population boude les urnes et se dit que, gauche, droite c’est pareil et que le « tous pourris » progresse lentement mais sûrement. J’ai des aigreurs à la carte d’électeur quand j’entends cette dame parler ainsi et le fait qu’elle soit étiquetée « socialiste » m’attriste. N’est pas Jaurès qui veut .

Pour conclure, je conseille à cette brave dame qui crache dans la soupe d’essayer les Restaurants du Cœur. Là-bas aussi, c’est gratuit. Et beaucoup moins guindé. Mais j’ai un peu peur qu’elle soit déçue par les raviolis en boite servis par des bénévoles sur une toile cirée . Moi, ce n’est pas le repas que je trouve dégueulasse, c’est son attitude. Mais je ne suis qu’un croquant.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “MALBOUFFE A L’ELYSEE ?

  1. elle a servi à quoi la rrrévoluçionnnn?! à rien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s