La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

COMME EN QUATORZE !

Poster un commentaire

Et c’est reparti comme en quatorze !  Les horribles particules fines  » cancérigènes certains  selon l’O.M.S  »  ne provenaient pas  uniquement des bagnoles et des (très rares) feux de cheminée. Un vent mutin a poussé par dessus les frontières un gros paquet de particules fines venues d’Allemagne. En effet, là-bas on a décidé de ne plus utiliser le nucléaire. Déjà pas très chauds pour ce type d’énergie, les Allemands ont tout stoppé après la catastrophe de Fukushima. Mais comme il faut néanmoins de l’électricité, le pays s’est remis à faire tourner à fond ses centrales thermiques fonctionnant au lignite, un charbon de basse extraction et de mauvaise qualité. Autant pour la qualité de l’air.

Chez nous, les dirigeants, un peu lassés par la quantité de seaux de merde qu’ils se sont tous jetés à la tête la semaine dernière , ont, dans un accès de courage imprévu, imposé la circulation alternée. Pair, impair ,  faites vos jeux, rien ne va plus. Evidemment ca râle. Et bien sûr l’opposition dénonce des  « mesurettes  » , elle qui avait inventé les  » axes rouges  » sur quelques grands axes parisiens afin de faire rentrer plus de voiture dans la capitale.

Enfin, c’est bon de savoir que c’est de la faute des Allemands si on respire mal. Le français ricane devant les saletés issues du « modèle allemand » qu’on tente de lui fourguer depuis des années. Notons que contrairement au nuage de Tchernobyl, celui-ci a franchi le Rhin en ignorant les frontières. C’est là toute la magie de l’espace Schengen : libre circulation des individus et des nuages de cochonneries. On arrête pas le progrès. Pas plus que les troupes russes en Crimée mais, là-bas, les observateurs n’ont pas pu vérifier la bonne application de la circulation alternée puisque les véhicules étaient dépourvus de plaques d’immatriculation et que les soldats transportés portaient des uniformes sans aucune marque d’identification.

Pour résumer, ce lundi matin, la Crimée est devenue russe après un référendum organisé par le Kremlin, tout seul comme un grand. Chez nous, on ne parle que de circulation alternée et de mesure volontariste. Ca va chier pour les contrevenants. Et puis, pour mieux se préparer à un avenir radieux et sans particules fines, l’entreprise française Aréva et l’entreprise japonaise Mitsubishi ont signé un accord pour vendre une centrale nucléaire à la Turquie, pays proche que certains esprits chagrins s’obstinent encore à considérer comme une zone sismique.

DSCF0699

Avec un peu de chance, lorsque nous aurons réglé le problème des particules fines, nous pourrons donc nous pencher sur le problème des déchets radioactifs . L’essentiel étant d’avoir sous la main de quoi s’occuper les méninges car tout le monde sait que l’oisiveté est mère de tous les vices.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s