La plume dans l'oeil

des mots et des images pour habiller la rage

CHEVAL DE BOIS ET SINGE DE FEU

1 commentaire

Et voilà. J’ai amené ma fille à l’école et me voici dehors dans la rue. La journée commence. Boite aux lettres vide, factures par courrier électronique et ce sentiment indéfinissable de n’avoir rien à faire. En fait, il conviendrait de remuer ciel et terre pour retrouver un emploi mais je ne sais plus très bien de quel côté fouiller. Mon réseau est mal en point. Ceux qui travaillent encore sont fatigués et les autres rament pour ne pas couler.

Image

Dehors, il fait sombre. Nous sommes dans la période de l’année où les journées sont les plus courtes. En remontant vers la maison, je contemple les vitrines peintes avec leur Pères Noël, leurs sapins naïvement barbouillés sur les devantures. Les fêtes approchent et je me dois d’être joyeux, ne serait ce que pour mon entourage immédiat.
Je pourrais aller au marché, me fondre dans la foule des chibanis qui se promènent entre les étals remplis de fruits et de légumes. Je pourrais aussi errer au long des rues sans destination précise jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’aller rechercher ma fille à l’école. Je pourrais aussi tenter de me renseigner pour savoir où en sont les multiples dossiers d’aide que j’ai rempli ces dernières semaines.Rien de vraiment exaltant.

Etrange pré-retraite imposée où il manque juste l’argent. Sinon, la santé est bonne, même si parfois le mental décroche. Drôle de fin d’année en perspective. Et grosse interrogation sur celle qui arrive. L’année du cheval dans l’horoscope chinois. Il est dit pour le Singe, mon signe, que « bien que n’aimant pas les performances, il trouvera un job rémunérateur ». Il n’y plus qu’à espérer que cette prédiction s’accomplira car il est grand temps de faire rentrer un peu d’argent et de mettre fin à cette (trop) longue période d’inactivité.

J’ai fini par rentrer chez moi. Même pas envie de trainer dans les rues car c’est rageant de voir ceux qui vont travailler s’engouffrer dans le métro. On finirait par les envier d’être contraints de s’empiler dans les rames bondées de l’heure de pointe. Il me reste plus que cette sale impression de tourner en rond, de me racornir et de rétrécir au rythme de mes maigres économies. A la radio, on me bassine comme tous les matins avec « les performances du CAC 40 et des investisseurs qui consolident leurs bénéfices ». Grand bien leur fasse.

Image

Je me refais une cafetière juste par habitude en repensant à l’année du Cheval. La page de l’horoscope dit : «  Du travail pour tout le monde… Pensez à vous. Participez aux réunions, aux meetings, faites de la politique, du sport, du théâtre… Quoi qu’il arrive, la diplomatie l’emportera… Il y aura des revers politiques sans gravité, des remous, des démissions, des colères et peut-être des scandales… Tout finira par s’arranger. Année favorable aux performances ». Je zone sur un autre site : « L’année sera stimulante. Ce sera le moment pour chacun de retrousser ses manches et de mettre en chantier tous ses projets. Vous aurez beaucoup de chance de réussir. N’hésitez plus. Le temps de la réflexion est déjà passé ».

En creusant un peu, je découvre que cette année sera celle du Cheval… de bois. Tournez manège ? « Cette année 2014 Singe s’annonce énergique ; vous ne tiendrez pas en place et vous n’aurez qu’une seule envie, que ça bouge. Décidé et motivé, vous relèverez vos manches pour enfin débloquer les domaines de votre vie qui vous pèsent…Pour vos finances Singe, l’année 2014 s’annonce un peu tendue… ». Le seul élément dont je sois certain c’est cette dernière remarque. Pour le reste, qui vivra verra et depuis le temps que je me raccroche aux branches… Un petit dernier pour la route : « Pour vous, natifs d’une année Feu, de grands changements sont à prévoir sous l’impulsion de l’astre Thien Dong (transformation, bouleversements) ; mais à cause de l’astre Tham Lang, qui sera aussi de la partie, votre adaptation à ces situations nouvelles ne sera pas toujours facile… ». En bref,  il y a du rodéo dans l’air.

Publicités

Auteur : Riccardo

Quand j'avais quinze ans c'était "peace and love". Quand j'avais vingt ans on gueulait "no future". Maintenant que j'ai passé le cap du demi-siècle cela m'ennuie un peu de constater que nous fonçons droit dans le mur... Après "no future" c'est quoi ?

Une réflexion sur “CHEVAL DE BOIS ET SINGE DE FEU

  1. Après « No future  » c’est quoi ?
    Proposition 1:
    réponse avec licence to kill:  » Tomorrow never die ! »
    Proposition 2 :
    Réponse illisible :  » « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s